•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les optométristes ontariens reprendront les examens de la vue après 2 mois de pressions

Une optométriste effectue un examen de la vue sur une jeune fille.

Les examens de la vue annuels sont couverts par l'assurance-maladie de l'Ontario pour les enfants. (Archives)

Photo : The Associated Press / Megan Farmer

Radio-Canada

Les optométristes de l'Ontario ont annoncé la suspension de leurs moyens de pression. Ils reprendront les examens de la vue pour les enfants et les personnes âgées mardi. Ils ont cessé de dispenser ces examens il y a deux mois.

Les optométristes ont cessé d'effectuer certains services oculaires couverts par l’assurance-maladie provinciale le 1er septembre à cause d'un différend de financement avec la province.

L'Association des optométristes de l'Ontario (AOO) a déclaré dans un communiqué aujourd'hui qu'elle avait accepté d'entamer des négociations formelles avec le ministère de la Santé.

En signe de bonne foi, l’Association dit qu'elle suspendra ses moyens de pression à partir de mardi.

L'Association des optométristes de l'Ontario s'est engagée à négocier un modèle de financement durable qui s'aligne sur la façon dont les soins optométriques sont financés dans d'autres juridictions canadiennes , a-t-elle continué dans un communiqué.

Négociations autour du financement des services couverts par l'assurance-maladie

La ministre de la Santé, Christine Elliott, a déclaré que la province était prête à conclure un accord.

Je suis heureuse que [l’Association des optométristes de l'Ontario] ait accepté de se joindre à nous pour reprendre les négociations directes en personne, a-t-elle déclaré par voie de communiqué.

Les optométristes affirment que la province a sous-financé les services couverts par l'assurance-maladie, les laissant payer environ 45 % de leur poche.

Mme Elliott a rappelé que le gouvernement s'était engagé à payer 39 millions de dollars de coûts rétroactifs et était prêt à augmenter le remboursement de 8,48 % à l'avenir, mais les optométristes affirment qu'aucune des deux propositions n'est suffisante pour couvrir leurs coûts.

L'augmentation proposée de 8,48 % du remboursement ne porterait le coût couvert qu'à 48 $, alors que les examens de la vue se situent entre 75 $ et 80 $, selon les optométristes.

Avec les informations de La Presse canadienne

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !