•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des cas de blastomycose à la Première Nation de Constance Lake, selon sa cheffe

Le portrait de Ramona Sutherland.

Ramona Sutherland, cheffe de la Première Nation de Constance Lake, affirme qu'il y a des cas de blastomycose dans la Première Nation.

Photo : capture d'écran

Radio-Canada

Des cas de blastomycose, une infection fongique, ont été découverts à la Première Nation de Constance Lake, a affirmé sa cheffe Ramona Sutherland dans une vidéo publiée sur Facebook dimanche.

Mme Sutherland a affirmé que 11 personnes ont signalé des symptômes. Elle a aussi affirmé qu'un chien était mort.

Elle a aussi exprimé ses condoléances aux familles touchées au début de sa vidéo, mais n'a pas précisé si des personnes étaient mortes en raison de l'infection ni combien en étaient mortes. Radio-Canada n'a pas pu confirmer ou infirmer que l'infection avait causé des morts humaines dans la Première Nation.

La blastomycose infecte les poumons après l'inhalation de spores fongiques, généralement lorsque du sol contaminé est perturbé. L'infection produit des symptômes – difficulté à respirer et toux – si semblables à la pneumonie que l'infection est souvent mal diagnostiquée, avait expliqué Holly Browne, du bureau de santé de Sudbury à CBC News en 2017.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !