•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Ottawa et Victoria tentent de rétablir la chaîne d’approvisionnement en C.-B.

Un porte-conteneurs sur la côte pacifique canadienne.

Un porte-conteneurs à l'approche du port de Vancouver

Photo : The Canadian Press / JONATHAN HAYWARD

Radio-Canada

Alors que de très nombreuses routes sont bloquées en raison des inondations en Colombie-Britannique, le fédéral et le gouvernement Horgan mettent sur pied un groupe de travail sur le rétablissement de la chaîne d'approvisionnement afin de permettre la reprise de la circulation des marchandises.

La plupart des autoroutes à destination et en provenance de Vancouver – et donc donnant accès au port le plus important du Canada – ont été fermées. Les trains, qui assurent la majorité du transport de marchandises en Colombie-Britannique, circulent aussi au ralenti.

Grâce à son accès à l’océan Pacifique, le port de Vancouver voit passer le tiers de la valeur commerciale des marchandises qui entrent au pays en provenance de l’extérieur de l’Amérique du Nord, ce qui laisse présager des pénuries d'ouest en est si rien n'est fait pour améliorer la situation.

Le groupe de travail mis sur pied par le gouvernement fédéral et la province élaborera des options de transport et de logistique d’urgence pour les biens essentiels et donnera des conseils sur les meilleurs itinéraires à emprunter.

Il est hautement prioritaire de veiller à ce que les biens essentiels parviennent aux ménages canadiens en temps opportun et à ce que les aliments, les médicaments et les autres fournitures essentielles soient accessibles à tous ceux qui en ont besoin, indique Transports Canada dans un communiqué publié samedi.

Le groupe sera au travail toute la fin de semaine. Il est composé entre autres de plusieurs ministères des gouvernements du Canada et de la Colombie‑Britannique, de représentants des industries maritime, ferroviaire, aérienne et du camionnage lourd, du Conseil canadien du commerce de détail, de l’Association canadienne des carburants, ainsi que de représentants de l’industrie du remorquage de la province.

La Colombie-Britannique est aux prises depuis dimanche dernier avec des inondations et des glissements de terrain qui ont pour le moment fait quatre victimes.

Sur Twitter samedi, le premier ministre Justin Trudeau a exprimé sa sympathie aux habitants de la Colombie-Britannique. À tous ceux qui ont perdu un être cher lors du glissement de terrain en C.-B., je partage votre peine, et nous sommes là pour vous. Et à tous ceux touchés par les récentes conditions météorologiques extrêmes, nous continuerons à vous venir en aide et à vous aider à reconstruire, a-t-il promis.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !