•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le Kamouraska double la mise sur le mycotourisme

un champignon dans la forêt.

Le Kamouraska mise sur le champignon comme attrait touristique. (archives)

Photo : Radio-Canada / Allison Van Rassel

Perrine Bullant

La MRC de Kamouraska participe à un projet-pilote, avec la Société du réseau Économusée, pour consolider sa place comme destination mycotouristique.

Au cours des deux prochaines années, la MRC bénéficiera de l'expertise multidisciplinaire de la Société du réseau Économusée.

Dès décembre, le réseau Économusée ira à la rencontre d'entreprises mycologiques pour mesurer leur intérêt à contribuer à ce que le Kamouraska devienne une destination de choix pour les mycologues en herbe.

On va partir de là pour identifier des entreprises qui pourraient jouer un rôle d'atelier ou d'espace culinaire, en mettant en valeur le champignon, explique Carl-Éric Guertin, directeur général du réseau Économusée. La Société remettra ensuite un rapport à la MRC avec ses recommandations de développement avant de mettre en place un plan de match touristique.

Créer une expérience autour de la mycologie

Pour que les visiteurs découvrent la mycologie au sein du territoire, le projet-pilote inclut la création de points d'accueil comme un centre d'interprétation ou un musée.

On pourrait aussi venir mettre des œuvres d'art publiques dans différents endroits de la MRC pour venir rappeler la thématique de la mycologie, ajoute Carl-Éric Guertin. Tout cela, en plus de développer différents points de vente de champignons.

Le projet-pilote est mené en collaboration avec Promotion Kamouraska qui recense 120 organisations qui mettent en valeur le champignon.

« On vient pas créer des attraits touristiques, on vient créer des destinations touristiques »

— Une citation de  Carl-Éric Guertin, directeur général du réseau Économusée

La Société du réseau Économusée œuvre depuis 30 ans et offre un accompagnement aux organismes et entreprises pour améliorer leur offre touristique pour faire connaître les savoir-faire québécois. L'idée ce n'est pas juste de mettre des panneaux d'interprétation mais c'est de créer une expérience.

C'est la première fois que la Société du réseau Économusée travaille avec une MRC pour développer un des concepts touristiques.

Avec les informations de Philippe Arseneault

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !