•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un deuxième appel d’offres pour la construction de 116 logements sociaux à Sherbrooke

La construction du projet doit néanmoins toujours se faire au printemps 2022

Image de la façade du nouveau projet de l’OMH, rue Galt Ouest, qui comprendra les 116 logements sociaux.

Image de la façade du nouveau projet de l’OMH, rue Galt Ouest, qui comprendra les 116 logements sociaux.

Photo : Photo fournie

Radio-Canada

L'appel d'offres pour la construction de logements sociaux sur la rue Galt Ouest, à Sherbrooke, est annulé. L’Office municipal d’habitation de Sherbrooke (OMHS) invoque des dépassements de plusieurs millions de dollars parmi les soumissions reçues. 

En pleine crise du logement abordable, le complexe Suzanne-Thériault, qui doit prendre place entre les rues Alexandre et Belvédère, est longuement attendu. 116 logements sociaux doivent y prendre place. 

C’est un projet de construction qui est financé via le programme Accès Logis, soutient la directrice générale de l’OMHS, Marie-Claude Bégin. C’est un montage financier qui est très, très complexe à comprendre, mais c’est sûr que c’est sorti à plusieurs millions de dollars au-delà de ce qu’on espérait. Je vous dirais plus de 15 % des coûts qu’on avait estimés. 

Avec des soumissions avoisinant les 27 millions de dollars, l’appel d’offres a été annulé. Néanmoins, le projet reste sur la table, insiste-t-elle. 

« On tient vraiment à ce que le projet voit le jour, que les 116 unités soient bien là le plus rapidement possible.  »

— Une citation de  Marie-Claude Bégin, directrice générale de l'Office municipal d'habitation de Sherbrooke

Pas de retard en vue

De refaire une deuxième offre le plus rapidement possible va nous permettre de revoir nos plans, de faire des modifications, de voir comment on peut diminuer les coûts pour pouvoir retourner en appel d’offres par la suite et diminuer les coûts de cette construction, assure Mme Bégin. 

Selon elle, le projet ne prendra pas nécessairement de retard. Le deuxième appel d’offres devrait être lancé au début de l’année 2022, de sorte que les travaux pourraient commencer au printemps, comme prévu. 

Reste cependant à voir ce qui sera ou pourra être modifié dans le projet. Pour Marie-Claude Bégin, c’est encore à l’étude. Il y a toutes sortes de solutions qui sont mises sur la table, atteste-t-elle.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !