•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La crise des inconduites nuit au moral et au recrutement, dit la ministre Anand

Anita Anand regarde à sa droite, l'air attentif.

La ministre de la Défense nationale Anita Anand

Photo : La Presse canadienne / Adrian Wyld

La Presse canadienne

La ministre de la Défense, Anita Anand, a déclaré que la crise des inconduites sexuelles dans l'armée nuisait au recrutement et au moral.

Mme Anand a fait ces commentaires lors de l'un de ses premiers discours publics depuis qu'elle a succédé le mois dernier à Harjit Sajjan, qui a été critiqué de ne pas en avoir fait plus pour lutter contre les comportements sexuels inappropriés dans les rangs des Forces armées canadiennes (FAC).

Dans son discours lors de l'ouverture d'un forum sur la sécurité à Halifax, Mme Anand a déclaré que l'élimination des inconduites sexuelles dans les rangs de l'armée et la transformation de sa culture étaient sa priorité absolue.

Elle a souligné que l'une de ses premières décisions en tant que ministre de la Défense a été d'ordonner que toutes les allégations d'agressions sexuelles dans les Forces armées soient transférées aux autorités civiles aux fins d'enquête et de poursuites, bien qu'elle ait reconnu qu'il faudrait en faire davantage.

Au cours de son discours, Mme Anand a également réaffirmé son engagement envers la stratégie de défense du gouvernement libéral, qui a été publiée en 2017 avec un plan visant à augmenter considérablement les dépenses militaires au cours des 20 prochaines années.

Et elle a noté le rôle important que l'armée joue à l'étranger et au pays, y compris le déploiement de troupes dans les communautés à travers le pays pendant la pandémie et en réponse aux catastrophes naturelles telles que les inondations de cette semaine en Colombie-Britannique.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !