•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le CEF demande d’annuler la location d’un espace pour une activité musicale 

façade verte portant une inscription en blanc «Pavillon élémentaire, École Monseigneur de Laval»

L'événement, un rave, suscite les inquiétudes du CEF. La page de l'événement ne fait pas mention de l’obligation du port du masque.

Photo : Radio-Canada / Cory Herperger

Radio-Canada

Le Conseil des Écoles fransaskoises (CEF) demande à l'Association canadienne-française de Regina (ACFR) d'annuler la location d’un espace au Pavillon élémentaire de l'École Monseigneur de Laval qui doit abriter samedi une activité musicale de jeunes appelée “rave”. L'organisme craint que les consignes sanitaires n'y soient pas respectées.

L’Association canadienne-française de Regina est responsable de la location des espaces du Pavillon. Mais le Conseil des écoles fransaskoises a relevé des incidents au cours desquels les règles sanitaires n’ont pas été respectées.  Tout au long de l’automne, des événements ont eu lieu dans l’École sans que les gens ne portent de masque ou que l'exigence de preuve vaccinale ne soit respectée.

Le Conseil des écoles fransaskoises demande donc une demande d'annulation de l'événement SNOW & GLOW, pour lequel près de 100 billets sont déjà vendus.

La page de l'événement ne fait pas mention de l’obligation du port du masque.

Le directeur général de l’Association canadienne-française de Regina Jacques Desire Hiack affirme n'avoir reçu aucune demande d’annulation de l'événement de la part du Conseil des écoles fransaskoises, pas plus que l’École Monseigneur de Laval n’a fait part de ses inquiétudes sur la tenue de l’événement. 

Selon Jacques Désiré Hiack, la décision d'annuler l'événementSNOW & GLOW revient au conseil d'administration de l'Association canadienne-française de Regina.

Les organisateurs de l'événement SNOW & GLOW, Nolan Macreae et Adumo Fiabema, affirment pour leur part n’avoir pas été informés des politiques sanitaires de l’espace. 

Dans une lettre datée du 26 octobre, le Conseil des écoles fransaskoises indique à l’Association canadienne-française de Regina que les locations seront mises sur pause à partir du 1er novembre, et ce jusqu'à nouvel ordre à exception de l'événement HoopLife. La lettre demande toutefois que les règles de l’ordre de santé publique en vigueur soient respectées lors de sa tenue. 

Avec les informations de Katia St-Jean et Sasha Teman

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !