•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La Fête de la Science part à la découverte des émotions à l’Alliance française

Photographie de Tyler Black, Faculté des sciences, Université du Manitoba.

Tous les types de sciences sont représentées afin de montrer la diversité des recherches au Manitoba.

Photo : Radio-Canada / Mathilde Gautier

Mathilde Gautier

À l'occasion des 30 ans de la Fête de la science, l'Alliance française met à l'honneur les chercheurs du Manitoba à travers une exposition de photographies.

L’exposition, intitulée La découverte de l’émotion, regroupe aussi des vidéos pédagogiques sur le métier de scientifique. L’initiative de l'exposition revient au chercheur et universitaire Jean-Eric Ghia, dans le cadre du Mois de la Science, qui a lieu jusqu’au 5 décembre.

Déborah Jourdanne, est chargée de projets culturels et communications à l’Alliance française : Une quinzaine de chercheurs ont collaboré pour produire des photographies et des entrevues filmées.

Cet événement est composée de deux volets, comme l’explique Jean-Eric Ghia : Le premier volet est composé de vidéos enregistrées auprès de chercheurs du Manitoba. On leur a demandé ce qu’était une émotion pour eux, s'ils avaient déjà vécu une émotion au cours de leurs recherches. Ils nous ont raconté ce qu’ils vivaient et que nous ne voyons pas dans ces laboratoires.

Le deuxième volet est une exposition de photographies. On est allé voir d’autres chercheurs à qui on a demandé : "Avez-vous ressenti une émotion lors d’une découverte scientifique en prenant la photo de votre découverte?" Ce sont ces photos-là que l’on retrouve dans cette exposition, précise-t-il.

Toutes les sciences représentées

Adèle Tourane, de l’Alliance française, ajoute que l'on peut scanner le code QR des photos avec son téléphone cellulaire et accéder directement aux capsules vidéos des chercheurs.

Selon Jean-Éric Ghia, l’objectif principal est de montrer une chose : La science est un art qui provoque des émotions. L'événement a aussi pour mission de valoriser la science faite par les chercheurs, la partager, montrer que la découverte génère de l’émotion et susciter des vocations chez les jeunes.

Photographie d’Amine Choukou, Faculté des sciences de la santé, Université du Manitoba : Téléréadaptation de la main.

L'exposition dure jusqu'au 5 décembre.

Photo : Radio-Canada / Mathilde Gautier

Toutes les sciences y sont représentées afin de présenter la diversité des recherches, comme le précise le professeur agrégé. De la recherche sur les animaux en Arctique à la recherche sur les virus, sur la télémédecine ou encore les mathématiques… cet événement permet vraiment de refléter ce qu’il se passe en temps réel dans les laboratoires au Manitoba.

Enfin, les photographies sont aussi là pour générer de la discussion et entamer une réflexion de fond.

À première vue, une de ces photos donne l’impression que l’on voit le champ magnétique dans l’espace, mais, quand on regarde de plus près, on remarque que ce sont des hydrocarbures qui sont sur de l’eau. Cela génère de la discussion car cela ramène à de l’écologie et à ce que nous, nous devons faire en tant qu’êtres humains sur Terre, conclut Jean-Éric Ghia.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !