•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

90 nouveaux cas de COVID-19 au N.-B., dont 45 dans la région de Moncton

Deux infirmières inclinées devant un homme, dont on ne voit que le bras gauche, couché sur un lit d'hôpital.

Le Nouveau-Brunswick compte 28 personnes hospitalisées vendredi, dont 16 aux soins intensifs (archives).

Photo : Reuters / Shannon Stapleton

Radio-Canada

La hausse des cas de COVID-19 se poursuit au Nouveau-Brunswick. La province signale 90 nouvelles infections, vendredi, dont près de la moitié dans la région sanitaire de Moncton. Une importante éclosion au Pénitencier de Dorchester est en partie responsable du bilan inquiétant dans le sud-est de la province.

Parmi ces nouveaux cas, la santé publique précise que 57 % sont des personnes qui ont eu des contacts étroits avec des cas confirmés de COVID-19.

Les nouveaux cas par zone sanitaire

  • Zone 1 (région de Moncton) : 45

  • Zone 2 (région de Saint-Jean) : 21

  • Zone 3 (région de Fredericton) :11

  • Zone 4 (région d'Edmundston) : 2

  • Zone 5 (région de Campbellton) : 0

  • Zone 6 (région de Bathurst) : 0

  • Zone 7 (région de Miramichi) : 11

Les autorités sanitaires affirment que 28 personnes sont hospitalisées, dont 16 aux soins intensifs.

Il y a actuellement 607 cas actifs de COVID-19 au Nouveau-Brunswick.

À ce jour, 87,3 % des Néo-Brunswickois admissibles sont pleinement vaccinés contre la COVID-19 et 93,3 % ont reçu une première dose d’un vaccin.

37 cas à la prison de Dorchester

Trente-quatre détenus et trois membres du personnel ont contracté la COVID-19 au cours des derniers jours à l'unité de sécurité moyenne du Pénitencier de Dorchester, selon le Service correctionnel du Canada.

Nous surveillons de près la situation, et des mesures sont en place pour réduire au minimum la propagation du virus dans l’établissement, affirme le Service correctionnel du Canada dans une déclaration écrite, vendredi soir.

La recherche des contacts est en cours et des tests de dépistage de la COVID-19 sont offerts aux détenus et aux membres du personnel.

La porte d'entrée du pénitencier de Dorchester.

Le pénitencier de Dorchester, à une quarantaine de minutes de Moncton.

Photo : Radio-Canada / Pascal Raiche-Nogue

Plus de 86 % des détenus à l’unité à sécurité moyenne du Pénitencier de Dorchester sont pleinement vaccinés, et plus de 88 % ont reçu leur première dose.

Les visites familiales sont temporairement suspendues dans l'établissement. Depuis le 15 novembre, tous les visiteurs doivent présenter une preuve de vaccination avant d'entrer dans un établissement géré par le Service correctionnel du Canada.

Fin des mesures coupe-circuit à 18 h

Jeudi, le Nouveau-Brunswick a annoncé qu’il changeait d’approche pour prévenir la propagation du virus causant la COVID-19.

Au lieu de pénaliser tout le monde, nous allons ajuster les mesures, a lancé le premier ministre Blaine Higgs jeudi lors d’un point de presse.

Ainsi, les mesures coupe-circuit sont levées partout en province dès vendredi à 18 h.

Les gens qui habitent dans la même maison qu’une personne atteinte de la COVID-19 devront désormais s’isoler, quel que soit leur statut vaccinal.

Les personnes pleinement vaccinées pourront mettre fin à leur isolement si elles reçoivent un résultat négatif à un test PCR effectué le 5e jour. Elles devront passer un autre test PCR le 10e jour pour confirmer le résultat négatif.

Comme nous l’avons fait tout au long de la pandémie, des mesures sont mises en place afin de trouver un équilibre entre mener une vie aussi normale que possible et réduire le risque que les cas de COVID-19 surchargent notre système hospitalier, déclare la Dre Jennifer Russell.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !