•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Eaux usées : Saint-Félix-de-Dalquier rejette moins de phosphore dans l’environnement

Un étang d'eau.

La Municipalité de Saint-Félix-de-Dalquier utilise deux étangs aérés pour traiter ses eaux usées.

Photo : Radio-Canada / Martin Guindon

La Municipalité de Saint-Félix-de-Dalquier, près d’Amos, améliore la qualité des eaux usées qu’elle rejette dans l’environnement.

Des travaux de 585 000 $, réalisés cet automne par Construction Deric de Québec, ont permis l’ajout d’un système de déphosphatation chimique des eaux qui sont traitées dans les étangs aérés de la municipalité de près de 1000 habitants.

Les installations d'eaux usées de la municipalité.

Parmi les ajouts réalisés au système de traitement des eaux usées, on retrouve ce réservoir pour entreposer le sulfate ferrique utilisé pour réduire les concentrations de phosphore dans les eaux usées rejetées.

Photo : Radio-Canada / Martin Guindon

La députée d’Abitibi-Ouest, Suzanne Blais, a annoncé cette semaine que Québec avait participé financièrement au projet à la hauteur de 85 % des coûts, soit près de 500 000 $, via son Programme d’infrastructures municipales d'eau. La Municipalité assume quant à elle 15 % de la facture à partir des revenus de la Taxe sur l’essence et de la contribution du Québec.

Cet investissement permet à Saint-Félix-de-Dalquier d’atteindre la norme de rejets en phosphore fixée à 0,8 milligramme/litre par Québec. Auparavant, ses rejets de phosphore s’élevaient à 2 mg/l.

Le maire devant les installations de la Municipalité.

Le maire de Saint-Félix-de-Dalquier, Félix Labrecque.

Photo : Radio-Canada / Martin Guindon

C’est que nos lagunes, nos étangs aérés pour le traitement des eaux usées, datent de plusieurs années. Les normes ont changé avec les années, puis on n’était plus aux normes. Il y avait une obligation de se mettre aux normes. On a monté le dossier il y a déjà quelques années de ça. Les travaux ont été réalisés cet automne, c’est maintenant fonctionnel et on est aux normes du jour. On espère que ça va durer encore plusieurs années, affirme le maire Félix Labrecque.

Environ 650 résidents ainsi que les bâtiments commerciaux et institutionnels situés au village sont desservis par le réseau d’égout municipal de Saint-Félix-de-Dalquier.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !