•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Enquête indépendante sur Carrie Bourassa à l’Université de la Saskatchewan

L'ancienne directrice scientifique de l'Institut de la santé des Autochtones, Carrie Bourassa.

L’Université de la Saskatchewan a mis la professeure Carrie Bourassa en congé sans solde au début du mois de novembre (archives).

Photo : Radio-Canada / Trevor Bothorel

Radio-Canada

L’Université de la Saskatchewan lance une enquête indépendante sur les revendications de statut autochtone de Carrie Bourassa. L’enquête sera menée par l’avocate Jean Teillet, qui évaluera les multiples demandes d’identité autochtone déposées par la professeure.

Elle-même Métisse, Jean Teillet est spécialisée en droit autochtone. Elle a été engagée à plusieurs reprises dans des négociations avec les gouvernements provinciaux et fédéraux sur les droits des Métis et des Premières Nations ainsi que sur les droits de récolte.

La vice-présidente de l'enseignement et vice-rectrice de l'Université de la Saskatchewan, Airini, explique que l’enquête tentera de mettre en lumière s’il y a eu de fausses déclarations de la part de Carrie Bourassa, qui ont brisé la relation de confiance entre l'établissement et elle.

L'établissement indique que le corps professoral et les membres du personnel seront sollicités lors de l’enquête indépendante, sans préciser quelles seront leurs contributions exactes.

L’Université de la Saskatchewan a mis Carrie Bourassa en congé sans solde au début du mois de novembre. Une enquête de CBC avait révélé qu’elle n’avait aucune preuve pour attester de son statut métis ou autochtone.

Cette semaine, les Instituts de recherche en santé du Canada (IRSC) se sont dissociés de Carrie Bourassa, qui n'est plus la directrice scientifique de l’Institut de la santé des Autochtones.

L’Université de la Saskatchewan indique qu'en plus de cette enquête, elle entend prendre part à la discussion nationale sur l’identité autochtone.

L'Université mentionne qu’elle communiquera les résultats de l'enquête, sauf dans le cas où ils seront soumis à des règles de confidentialité.

D'après les informations de Geoff Leo

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !