•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Vaccination des 5 à 11 ans : voici ce qui est prévu en Ontario

La prise de rendez-vous devrait commencer la semaine prochaine sur le portail provincial.

Leo Hahn, 11 ans, se fait vacciner à Seattle.

Après les États-Unis, ce sera au tour des enfants canadiens de 5 à 11 ans de pouvoir se faire vacciner contre la COVID-19.

Photo : Associated Press / Ted S. Warren

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2021 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Santé Canada a approuvé officiellement vendredi l'utilisation du vaccin de Pfizer contre la COVID-19 pour les 5 à 11 ans. Mais il risque de s'écouler au moins une semaine avant que les doses ne soient distribuées aux différentes régions en Ontario.

Le gouvernement Ford n'a pas de plan de vaccination provincial pour le million d'enfants ontariens de 5 à 11 ans. Il revient plutôt aux 34 bureaux locaux de santé publique de gérer la question.

Ces derniers n'ont pas encore finalisé leur plan dans bien des cas.

Toutefois, ils indiquent qu'ils utiliseront une combinaison de vaccination dans des centres d'immunisation de masse, à l'école, en pharmacie et dans les cabinets de médecin pour faciliter la vie aux parents et vacciner le plus d'enfants possible.

Le gouvernement fédéral a assuré que nous recevrons suffisamment de doses pour vacciner tous les enfants âgés de 5 à 11 ans. Nous travaillons avec le gouvernement fédéral pour confirmer et finaliser les détails sur le calendrier précis des envois, et nous sommes prêts à commencer à distribuer et administrer les doses dès leur arrivée, indique la ministre de la Santé, Christine Elliott.

La ministre Elliott ajoute que la prise de rendez-vous sur le portail provincial devrait commencer au début de la semaine prochaine pour les centres d'immunisation de masse et pour les cliniques à l'école, selon les régions. Elle promet que tous les parents qui le désirent pourront avoir une première dose pour leur enfant avant les Fêtes.

De son côté, la chef de l'opposition néo-démocrate, Andrea Horwath, dit qu'il est inexcusable que les parents ne puissent pas déjà réserver une place. Encore une fois, Doug Ford n'est pas prêt, dit-elle. Alors que les parents en Colombie-Britannique, par exemple, ont la tranquillité d'esprit de savoir qu'ils ont pu préinscrire leur enfant de 5 à 11 ans depuis des semaines, Ford dit aux Ontariens d'attendre.

Toronto

Toronto compte 200 000 enfants de 5 à 11 ans. La santé publique espère vacciner au moins 55 000 d'entre eux à l'école initialement.

La Ville doit avoir des kiosques de vaccination dans plus de 390 écoles, en mettant l'accent sur 32 quartiers jugés particulièrement à risque.

À la suite de l’approbation du vaccin pour les enfants de 5 à 11 ans, la Ville de Toronto va aussi offrir 20 000 rendez-vous dans ses centres de vaccination, entre le 25 novembre et le 5 décembre. Ils pourront être réservés, par le système de réservation provincial, indépendamment du lieu de résidence.

Ils seront offerts :

  • au Centre des congrès de Toronto
  • au Centre commercial Woodbine
  • au Centre commercial Scarborough Town Centre
  • et à l’aréna Mitchell Field

Les heures d’ouverture des centres seront prolongées pour accroître l’accessibilité.

Ottawa

La chef de la santé publique à Ottawa, la Dre Vera Etches, évoque elle aussi une période d'attente d'au moins une semaine avant le début de la vaccination des 5 à 11 ans.

Le plan de Santé publique Ottawa (SPO) inclut :

  • 25 cliniques de vaccination temporaires dans les écoles par semaine;
  • 7 cliniques communautaires;
  • 10 centres de vaccination de quartier;
  • la vaccination dans des hôpitaux, des services de soins primaires et des pharmacies.

Pour les cliniques communautaires, les parents et les tuteurs sont encouragés à prendre rendez-vous pour leurs enfants par le biais du système de réservation provincial, indique une porte-parole. En ce qui concerne les cliniques scolaires, elles se tiendront après les heures de classe.

Ottawa compte 77 000 enfants de 5 à 11 ans.

Windsor

Les parents pourront faire vacciner leur enfant au centre d'immunisation du centre commercial Devonshire.

Certains cabinets de médecin et pharmacies offriront également le vaccin aux 5 à 11 ans, indique le bureau de santé publique de Windsor, qui prévoit aussi des kiosques mobiles de vaccination.

Sudbury

Le vaccin contre la COVID-19 pour les 5 à 11 ans sera aussi offert dans certaines écoles de la région de Sudbury. La vaccination s'y déroulera principalement après les heures de classe.

La santé publique de Sudbury organisera également des cliniques de vaccination de masse pour lesquelles il sera possible de prendre rendez-vous. Certains cabinets de médecin et pharmacies offriront également le vaccin aux 5 à 11 ans.

Le bureau local de santé publique précise qu'il doit recevoir 6000 doses et les pharmacies de la région, 1800.

Peel

La région de Peel dit que le vaccin pour les 5 à 11 ans sera disponible à des centaines d'endroits, y compris dans des centres d'immunisation de masse ou temporaires, des kiosques dans des églises, à l'école, en pharmacie ou chez certains médecins de famille.

Peel est prête et nous aurons suffisamment de ressources pour répondre à la demande anticipée pour le vaccin chez les 5 à 11 ans, assure le porte-parole Jeff LeMoine.

York

Le bureau de santé publique de la région de York prévoit organiser des kiosques de vaccination dans certaines écoles à partir de la fin de novembre.

La région planifie aussi des cliniques communautaires temporaires. Les 5 à 11 ans seront aussi acceptés dans les centres de vaccination existants et la santé publique dit continuer à collaborer avec les pharmacies et les cabinets de médecin pour qu'ils se joignent à son plan.

La région de York compte environ 91 000 enfants de 5 à 11 ans.

Waterloo

La région de Waterloo prévoit vacciner jusqu'à 6000 enfants en un week-end une fois qu'elle aura reçu les doses nécessaires.

La région mise sur son centre d'immunisation de masse Pinebush, à Cambridge.

Aucune date n'a encore été annoncée pour cette course à la vaccination.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

En cours de chargement...