•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La vaccination des 5 à 11 ans : des réponses aux questions des parents

Santé Canada a approuvé le vaccin pédiatrique de Pfizer-BioNtech vendredi.

Une infirmière remplit une seringue pour administrer un vaccin.

Le Manitoba a bon espoir de pouvoir commencer la vaccination chez les enfants de 5 à 11 ans d’ici la fin de novembre.

Photo : (Emily Elconin/Reuters)

Radio-Canada

Des milliers d’enfants âgés de 5 à 11 ans au Manitoba sont maintenant admissibles à la vaccination contre la COVID-19. Voici ce que les parents doivent savoir sur cette campagne de vaccination à venir.

Quand un vaccin pour les enfants de 5 à 11 ans sera-t-il approuvé?

Santé Canada a donné son aval au vaccin pédiatrique de Pfizer-BioNtech vendredi matin.

Une recommandation du Comité consultatif national de l’immunisation concernant les directives cliniques pour l'administration du vaccin est ensuite attendue.

Une source indique à CBC que le gouvernement est en train de coordonner les livraisons. Elle indique que le Canada peut s’attendre à ce que les doses arrivent au pays dans quelques jours, et non dans quelques semaines.

Quand les enfants du Manitoba pourront-ils se faire vacciner?

Les enfants admissibles à la vaccination pourraient commencer à recevoir leur vaccin avant la fin du mois, alors que la province dispose de suffisamment de doses pour commencer la vaccination de masse dans cette population.

Est-ce le même vaccin que celui destiné aux adultes et aux enfants plus âgés?

Les enfants recevront une dose de 10 microgrammes, comparativement au 30 microgrammes qu’ont reçus les adultes. Le vaccin est composé de la même formule et fonctionne de la même façon.

Pfizer marquera ses doses pédiatriques avec un bouchon orange afin d’éviter les confusions avec les doses pour adultes qui sont marquées de la couleur violette.

Le processus d’administration sera le même que pour les adultes, si bien qu’ils auront besoin de deux doses pour être totalement vaccinés.

Le processus de vaccination des enfants du Manitoba pourrait également être un peu différent. La province a fait savoir que les vaccinateurs recevraient une formation supplémentaire sur la manière de traiter les enfants qui seront vaccinés.

Où mon enfant peut-il se faire vacciner?

Les communautés des Premières Nations, les cinq cliniques autochtones urbaines du Manitoba et toutes les cliniques de vaccination régionales de la province administreront le vaccin pédiatrique contre la COVID-19. Il sera aussi possible de se faire vacciner à la pharmacie et chez le médecin.

Des centaines de personnes attendent dehors pour se faire vacciner.

Des centaines de personnes attendaient dehors pour se faire vacciner dans une pharmacie cet été. Depuis peu, les pharmaciens peuvent vacciner des enfants de moins de 7 ans.

Photo : Radio-Canada / John Einarson

La province offrira aussi le vaccin dans les écoles durant les heures de classe et dans la soirée. Après les cours, toute la famille pourra se faire vacciner dans les établissements scolaires.

Comment puis-je prendre un rendez-vous?

Une fois que les doses pour enfants arriveront au Manitoba, il sera possible de prendre un rendez-vous. Le processus sera le même qu’auparavant.

Pour les cliniques de vaccination gérées par la province, les gens pourront prendre rendez-vous en ligne ou par téléphone, au 1 844 626-8222.

Dans un communiqué de presse publié vendredi, la province indique qu’il sera possible de prendre rendez-vous à partir de lundi 22 novembre, à 6 h.

Elle ajoute qu'elle sait que des gens ont tenté de prendre des rendez-vous pour la semaine prochaine pour leur enfant.

Elle apporte toutefois une précision : Tous les rendez-vous pris avant lundi matin ne seront pas valides, et ces personnes seront refusées à la clinique.  En effet, une option de réservation séparée pour les enfants âgés de 5 à 11 ans au centre téléphonique entrera en fonction.

Pour les autres endroits, comme les pharmacies et les cabinets médicaux, il faudra appeler directement pour prendre un rendez-vous.

Le vaccin est-il sans risque pour les enfants?

L’approbation d’un vaccin contre la COVID-19 pour les enfants âgés de 5 à 11 ans intervient après un examen rigoureux des données d’essai de Pfizer par Santé Canada, a déclaré la responsable de la campagne de vaccination au Manitoba, Joss Reimer.

Joss Reimer lors d'une conférence de presse.

Joss Reimer est la médecin en chef du ministère de la Santé et des Aînés et responsable du groupe de travail du Manitoba sur la campagne de vaccination contre la COVID-19.

Photo : La Presse canadienne / John Woods

Pendant les essais cliniques cet été, les autorités réglementaires américaines ont demandé à Pfizer d’augmenter le nombre de personnes dans leur échantillon d’étude. Cette demande visait à s’assurer que l’essai permettrait de détecter tout effet secondaire potentiel, mais rare, comme la myocardite ou la péricardite, qui résultent en un gonflement du muscle cardiaque.

Jusqu’à présent, aucun cas n’a été signalé chez les participants à l’essai clinique.

Cela pourrait être dû au fait que ce vaccin est administré à une dose plus faible, ou peut-être à des niveaux hormonaux différents chez les jeunes enfants. Nous allons surveiller très attentivement la situation et j’avertirai la population manitobain si nous voyons des cas dans ce groupe d’âge, a indiqué la Dre Reimer.

Pourquoi les enfants doivent-ils se faire vacciner?

Au Manitoba, la COVID-19 se propage plus rapidement chez les plus jeunes de la province en ce moment.

Les personnes de moins de 18 ans représentent près du tiers des nouveaux cas. Les enfants âgés de 5 à 11 ans représentent environ 16 %, a affirmé le médecin hygiéniste en chef du Manitoba, Brent Roussin, à CBC.

Environ 125 000 jeunes de 5 à 11 ans sont admissibles à la vaccination, soit le plus grand groupe de la population non vacciné au Manitoba.

Une classe vide avec de longues tables de travail et des chaises bleues.

Des classes au Manitoba sont toujours des lieux d'éclosion de COVID-19.

Photo : Radio-Canada / Evan Mitsui

Si on réduit la propagation du virus dans la communauté, le retour à la vie normale sera accéléré, indiquent les autorités provinciales.

Les vaccins sont le moyen de sortir de cette pandémie. Ils nous permettent de maintenir l'ouverture de nos écoles, de nos entreprises et de nos lieux de culte. Et, surtout, ils permettent d'assurer la sécurité de nos hôpitaux et de nos communautés, a déclaré la première ministre, Heather Stefanson.

La Dre Reimer a rappelé que, bien que la plupart des enfants qui contractent la maladie présentent tout au plus des symptômes légers, certains ont été admis à l’hôpital en raison de symptômes sévères.

Découvrez-vous comment fonctionnent les vaccins contre le SRAS-CoV-2.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !