•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Denis Tassé remporte la mairie de Montpellier, en Outaouais, après recomptage

Denis Tassé souriant, portant complet et cravate

Les résultats d'un dépouillement judiciaire donne Denis Tassé gagnant à la mairie de Montpellier, dans la Petite-Nation (archives).

Photo : Radio-Canada / Stéphanie Rhéaume

Radio-Canada
|

C’est finalement Denis Tassé qui sera maire de Montpellier, dans la Petite-Nation, selon les résultats d’un dépouillement judiciaire.

Le juge de la Cour du Québec qui a procédé au recomptage, Stéphane D. Tremblay, a conclu que 366 votes reviennent à Denis Tassé contre 365 au maire sortant, Stéphane Séguin. C’est ce qu’on peut lire dans les documents de cour.

Le soir de l’élection du 7 novembre dernier, le premier dépouillement accordait plutôt 367 voix au maire sortant et 366 pour Denis Tassé. Malgré un seul vote de différence, ce résultat annonçait un troisième mandat pour Stéphane Séguin.

Or, son rival, ancien conseiller municipal de Gatineau, a demandé un dépouillement judiciaire, requête qui lui a été accordée le 11 novembre.

Denis Tassé se réjouit de finalement devenir maire de Montpellier. En entrevue à l'émission Les Matins d'ici, il avoue qu'il est particulier d'être élu de cette façon. « C’est assez spectaculaire. [...] C’était quasiment rendu une téléréalité », dit-il à la blague.

Même si les résultats de l'élection demeurent très serrés et que bien des électeurs ont voté pour le candidat défait, Denis Tassé se dit confiant pour la suite des choses.

« Je suis une personne qui travaille en équipe », assure-t-il, mentionnant avoir reçu beaucoup de messages de citoyens.

Il ajoute qu'il espère pouvoir attirer de nouveaux résidents à Montpellier, notamment des familles. Comme je dis aux gens, "venez à Montpellier!". C’est un trésor caché.

Denis Tassé a été conseiller pour le district gatinois de Touraine de 2005 à 2017. L’homme d’affaires s’était aussi porté candidat à la mairie de Gatineau en 2017, quand Maxime Pedneaud-Jobin a été réélu pour un deuxième mandat comme maire.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !