•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Vaccination des 5 à 11 ans : Santé publique Ottawa précise son plan

Une petite fille aux cheveux longs se fait vacciner.

Les enfants canadiens de 5 à 11 ans seront vaccinés contre la COVID-19 sous peu.

Photo : Associated Press / Lisa Leutner

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2021 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Alors que Santé Canada approuvera, vendredi, l’administration du vaccin de Pfizer-BioNTech contre la COVID-19 aux enfants de 5 à 11 ans, Santé publique Ottawa (SPO) a détaillé, jeudi, son plan de vaccination pour ce groupe d’âge.

Le plan entrera en vigueur une fois que Santé Canada aura confirmé son approbation, donc, mais aussi que la province aura défini les contours de cette nouvelle campagne de vaccination et qu’elle pourra fournir les vaccins.

Selon la Dre Vera Etches, médecin chef en santé publique à SPO, cela pourrait intervenir aussi rapidement que d’ici une semaine.

SPO se tient donc prêt et, en point de presse, jeudi, la Dre Etches avait un message à l’attention des parents.

Vera Etches, en entrevue.

Dre Vera Etches, médecin chef en santé publique à Santé publique Ottawa (archives)

Photo : Radio-Canada

Je veux répondre à une question souvent entendue de parents qui se demandent s’ils doivent faire vacciner leurs enfants : "Dès que le vaccin est approuvé pour les 5-11 ans - ce qu’on anticipe très bientôt - n’attendez pas! a-t-elle lancé.

La médecin chef a toutefois rappelé que les enfants ne seront pas vaccinés sans l'autorisation de leurs parents, tout en insistant sur le fait que le vaccin est sécuritaire et efficace.

Des réponses pour les parents

Quelque 77 000 enfants sont concernés à Ottawa et la Dre Etches se dit confiante de l’accueil qui sera réservé au vaccin contre la COVID-19 pour eux, en se basant sur ce qui s’est produit pour les 12-17 ans.

Face aux éventuelles réticences, SPO a prévu plusieurs outils.

On a un site web où on va fournir des réponses aux questions, mais aussi on aura besoin de différents lieux de discussions pour les parents, comme avec leur médecin, un leader communautaire[…] On va travailler avec beaucoup de partenaires pour partager l’information. On aura aussi de grandes présentations en ligne sur YouTube, car c’est important que je ne sois pas la seule personne à parler, mais [que ce soit] aussi les experts dans la santé des enfants [...].

La gestionnaire du programme d’immunisation à SPO, Marie-Claude Turcotte, renchérit.

[Si les parents] ont des inquiétudes, nos infirmières sont disponibles sur les lignes téléphoniques et vont être disponibles dans les écoles pour répondre aux questions.

« On sait que les parents ont des questions, c’est normal, on s’y attend. On veut s’assurer qu’ils aient toute l’information nécessaire pour pouvoir prendre la meilleure décision. »

— Une citation de  Marie-Claude Turcotte, gestionnaire du programme d’immunisation à Santé publique Ottawa

La Dre Etches ajoute que les 5-11 ans ont été très pénalisés par la pandémie, avec les fermetures d’écoles et la fin de certaines activités. La vaccination est une bonne nouvelle pour eux, dit-elle, mais aussi pour toute la communauté, car le nombre de nouveaux cas quotidiens à Ottawa reste élevé.

La médecin chef prévient toutefois qu'il faudra attendre plusieurs semaines pour voir les effets de la vaccination des plus jeunes sur le bilan quotidien de la pandémie à Ottawa.

Centres de vaccination de quartier et cliniques communautaires

SPO offrira le vaccin par l’entremise des 10 centres de vaccination de quartier existants et augmentera le nombre de ses cliniques communautaires de quatre à sept, ouvertes sept jours par semaine.

Les sept cliniques communautaires :

  • Piste de curling du Sportsplex de Nepean – 1701, avenue Woodroffe (à venir)

  • ancienne École intermédiaire St. Patrick’s – 1485, chemin Heron (à venir)

  • Centre communautaire Rideauview – 4310, promenade Shore Line (à venir)

  • Université d’Ottawa – Complexe sportif Minto – 801, avenue King Edward

  • École JH Putman – 2051, promenade Bel-Air

  • Centre commémoratif Eva-James – 65, promenade Stonehaven

  • YMCA-YWCA de la famille Ruddy, Orléans – 265, boulevard Centrum

Au total, 73 cliniques de vaccination temporaires après les heures d’école (Nouvelle fenêtre) seront également mises en place, selon un horaire de rotation sur une période de quatre semaines, avec la capacité de vacciner jusqu’à 10 000 enfants par semaine. Ces cliniques scolaires seront destinées à servir les résidents de la collectivité où elles sont situées, et un rendez-vous ne sera pas requis.

Par ailleurs, le Centre de santé autochtone Wabano accueillera une clinique pour les membres des communautés des Premières Nations, des Inuits et des Métis au Centre communautaire Richelieu-Vanier, indique SPO.

Le Centre hospitalier pour enfants de l’est de l’Ontario (CHEO) offrira quant à lui des cliniques pédiatriques aux enfants ayant des besoins médicalement complexes.

La vaccination pour les enfants âgés de 5 à 11 ans sera également offerte dans certaines pharmacies et par certains fournisseurs de soins primaires.

Les rendez-vous pour la vaccination des enfants âgés de 5 à 11 ans ne sont pas encore disponibles, mais la Dre Etches précise qu’il sera possible, pour les familles ayant plusieurs enfants dans cette catégorie d’âge, de les faire vacciner tous au même moment.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

En cours de chargement...