•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Fini les mesures coupe-circuits, le Nouveau-Brunswick change son approche

La province mise désormais sur des règles d'isolement plus strictes.

Chargement de l’image

La médecin hygiéniste en chef Jennifer Russell et le premier ministre Blaine Higgs annoncent que la province change son approche face à la COVID-19 (archives).

Photo : Gouvernement du Nouveau-Brunswick

Chargement de l’image

Les mesures coupe-circuits qui étaient en vigueur dans les régions de Moncton et de Miramichi seront levées vendredi à 18 h. La province change d’approche afin de limiter la propagation de la COVID-19 et mise désormais sur des règles d'isolement plus strictes pour les personnes d'un même ménage.

Dès vendredi, partout au Nouveau-Brunswick, toutes les personnes qui habitent dans la même maison qu’une personne atteinte de la COVID-19 devront s’isoler, et ce, peu importe leur statut vaccinal. Ce n’était pas le cas jusqu’ici.

Si une personne dans votre maison a la COVID-19 et que vous avez été exposée à cette personne, vous devez vous [isoler], explique Blaine Higgs.

Toutefois, les personnes complètement vaccinées pourront quitter leur isolement après cinq jours s’ils obtiennent un résultat négatif après avoir fait un test PCR. Ces contacts étroits devront également obtenir un résultat négatif après 10 jours.

Les personnes qui ne sont pas pleinement vaccinées devront demeurer en isolement pour toute la période.

Les personnes qui enfreignent ces règles sont passibles d’une amende variant entre 480 $ et 20 400 $.

Les travailleurs qui doivent s'isoler en raison de cette mesure auront droit à une certaine protection. Ils pourront profiter des programmes déjà en place (Nouvelle fenêtre).

La médecin hygiéniste en chef, la Dre Jennifer Russell, précise que 49 % des nouveaux cas signalés au cours des derniers jours sont le résultat d’une transmission au sein d’une même maison, surtout chez les personnes non vaccinées.

Au lieu de pénaliser tout le monde, nous allons ajuster les mesures, explique le premier ministre Blaine Higgs.

« Nous voulons atteindre un équilibre et nous voulons permettre aux gens qui sont vaccinés de vivre la vie la plus normale possible.  »

— Une citation de  Blaine Higgs, premier ministre du Nouveau-Brunswick

Il précise que les mesures coupe-circuits n’ont pas eu les résultats souhaités dans la région de Moncton – où le nombre de cas demeure élevé même après six semaines de restrictions supplémentaires – mais que les gens sont fatigués.

Hausse des cas ces derniers jours

La santé publique signale 72 nouveaux cas, jeudi, dont :

  • 32 nouveaux cas dans la région de Moncton;
  • 13 nouveaux cas dans la région de Saint Jean;
  • 21 nouveaux cas dans la région de Fredericton;
  • 6 nouveaux cas dans la région de Miramichi

La Dre Jennifer Russell s’est dite inquiète de voir une augmentation des cas au cours des derniers jours.

Elle précise notamment que le bilan de mercredi [82 nouveaux cas] était le plus élevé au cours du dernier mois.

On signale également une augmentation des personnes hospitalisées au cours des derniers jours, selon la médecin hygiéniste en chef.

Il y a actuellement 28 personnes à l’hôpital, dont 14 aux soins intensifs.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !