•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La vaccination ne doit pas être un frein aux activités scolaires, selon le ministre

Des élèves en tenue de  sport sautent au filet pour tenter de frapper un ballon.

La lettre du ministre fait suite aux préoccupations de parents face aux politiques concernant la vaccination et le sport. (archives)

Photo : iStock

Radio-Canada

Le ministre de l’Éducation de la Saskatchewan, Dustin Duncan, demande aux divisions scolaires de permettre à des élèves non vaccinés de participer aux activités parascolaires ainsi qu'à celles qui se déroulent en classe.

Dans une lettre envoyée aux divisions scolaires, mercredi, le ministre déclare qu’en vertu de la Loi sur l’éducation les élèves doivent avoir la possibilité de participer aux événements sportifs et artistiques. Un élève ne peut cependant pas participer aux activités s’il présente des symptômes de COVID-19, s’il doit respecter un ordre d’isolement ou s’il a été en contact rapproché avec un cas positif.

Le ministre de l’Éducation souhaite que tous les élèves puissent participer aux activités scolaires, y compris ceux qui sont admissibles à la vaccination contre la COVID-19 mais qui ne sont pas vaccinés.

« Si [des élèves admissibles] choisissent de ne pas être vaccinés, je ne pense pas qu’il soit approprié de dire qu’ils ne peuvent être dans la classe ou qu’ils ne peuvent participer à d’autres activités scolaires. »

— Une citation de  Dustin Duncan, ministre de l’Éducation de la Saskatchewan

Le ministre indique qu'il n'y a pas eu de discussion sur les mesures à prendre si des divisions scolaires ne se conforment pas à cette directive. Il précise que Saqib Shahab, le médecin hygiéniste en chef de la Saskatchewan, a été consulté et qu'il appuie cette décision.

Dans la circonscription de Weyburn, représentée par Dustin Duncan, des parents ont exprimé des préoccupations sur la politique de vaccination qui s'appliquera à un championnat provincial de volley-ball féminin qui se tiendra ce week-end. Une éclosion est en cours depuis le 13 novembre à l'école Weyburn Comprehensive School.

Interrogée sur sa politique de vaccination, l'association sportive des écoles secondaires, la Saskatchewan High Schools Athletic Association, n’a pas encore répondu à la demande d’information de CBC.

Réaction dans le milieu scolaire

La Fédération des enseignants de la Saskatchewan critique la décision du ministère de l’Éducation. Son président, Patrick Maze, déclare que le gouvernement devrait plutôt encourager la vaccination des personnes admissibles.

« Si j'étais un parent qui a fait vacciner ses enfants pour qu'ils participent pleinement aux activités scolaires, je serais vraiment frustré. »

— Une citation de  Patrick Maze, président de la Fédération des enseignants de la Saskatchewan

La Fédération souhaite la mise en place de politiques de vaccination pour les élèves, y compris pour les 5 à 11 ans lorsqu’un vaccin sera approuvé pour cette tranche d’âge.

Réaction de l’opposition

La porte-parole du Nouveau Parti démocratique de la Saskatchewan en matière d’éducation, Carla Beck, affirme que les divisions scolaires ont reçu une lettre du ministère de la Santé, lundi, les autorisant à mettre en place des politiques de vaccination.

À ce sujet, la Division scolaire des écoles publiques de Saskatoon a indiqué qu'elle était en discussion pour exiger la vaccination de ses élèves du secondaire qui pratiquent des sports.

La Division scolaire des écoles catholiques de Regina dit attendre des précisions sur la lettre du ministre avant d’entreprendre des démarches.

D’après les informations de Yasmine Ghania

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !