•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une première formation collégiale en acériculture

Une louche dépose du sirop d'érable sur de la neige.

En 2021, les acériculteurs du Bas-Saint-Laurent et de la Gaspésie ont produit 28 millions de livres de sirop d'érable (archives).

Photo : iStock / ImageInnovation

Radio-Canada

Une nouvelle attestation d'études collégiales (AEC) en gestion et optimisation d'une entreprise acéricole sera offerte dès le printemps 2022 par le Cégep de La Pocatière, en collaboration avec le Centre d’études collégiales du Témiscouata.

Par communiqué, le Cégep de La Pocatière indique qu'il s'agit de la première formation collégiale dans l’histoire du milieu acéricole au Québec.

Ce programme comporte 10 cours pour un total de 645 heures de formations. Il sera offert en mode hybride : les cours théoriques seront donnés en ligne, alors que la partie pratique se déploiera dans la Municipalité régionale de comté de Témiscouata, par des activités et par l'intégration des étudiants dans un milieu de travail partenaire.

L'attestation d'études collégiales en gestion et optimisation d'une entreprise acéricole s'adresse d'abord aux propriétaires d'entreprises acéricoles ou aux personnes qui désireraient faire l'acquisition d'une telle entreprise, ou encore à des professionnels qui agissent déjà dans ce domaine et qui aimeraient se perfectionner en gestion et en optimisation d'entreprise.

Une pancarte indique le nom du Centre d'études collégiales du Témiscouata.

Cette formation est offerte en partenariat avec le Centre d'études collégiales du Témiscouata.

Photo : Radio-Canada / Patrick Bergeron

Le Cégep de La Pocatière offrira cette formation en partenariat avec le Centre d’études collégiales du Témiscouata, des partenaires locaux et des entrepreneurs acéricoles du Québec.

Cette formation cible les différentes régions du Québec et compte également sur le soutien de partenaires locaux tels que le Centre de formation en acériculture du Fleuve‐et‐des‐Lacs de Pohénégamook–Sully ainsi que sur des entrepreneurs acéricoles du Québec qui sont également impliqués, précise le directeur Extra formation du Cégep de La Pocatière, Christian Plouznikoff.

L'attestation d'études collégiales a été élaborée par les services de formation continue des cégeps de Rivière-du-Loup et de La Pocatière (Extra formation).

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !