•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Microsoft acquiert le Club de golf Charny pour 20 M$

Un terrain de golf en automne.

Microsoft s’est portée acquéreuse du terrain du Club de golf Charny afin d’y aménager un important centre de données.

Photo : Radio-Canada / Israel Tanguay

Le géant informatique Microsoft a acquis le terrain du Club de golf Charny, à Lévis, au coût de 20 millions de dollars, un montant 5 fois supérieur à l’évaluation foncière. La multinationale compte y construire un immense campus de données.

L’acte de vente publié au Registre foncier du Québec indique que le terrain d’une superficie de 6 millions de pieds carrés a été acquis le 15 novembre par l’entreprise 3288212 NOVA SCOTIA LIMITED, dont le principal actionnaire est Microsoft.

La transaction a été conclue quelques heures après que Le Club de golf Charny ait cessé ses activités, dimanche dernier.

Plan rapproché de l’enseigne du Club de golf Charny en automne.

Le Club de golf Charny a fermé ses portes dimanche.

Photo : Radio-Canada / Israel Tanguay

Selon un document obtenu par Radio-Canada, plusieurs bâtiments de plain-pied couvrant une superficie totale de 1,5 million de pieds carrés pourraient être construits dès 2022 sur l’ancien terrain de golf.

Selon les informations qu'on a, Microsoft, ça va être un centre de données parmi les plus gros au monde, se réjouit le maire de Lévis, Gilles Lehouillier. Au Québec, ça va être le navire amiral [de] Microsoft dans tout le stockage de données.

Microsoft accroît sa présence

Il s’agit de la quatrième acquisition faite par la multinationale américaine dans la grande région de Québec au cours des derniers mois. Elle avait précédemment acheté des terrains à Donnacona, Saint-Augustin-de-Desmaures et L’Ancienne-Lorette.

Gilles Lehouillier affirme que c’est en raison de la proximité d’installations d’Hydro-Québec que Microsoft a jeté son dévolu sur Lévis pour la construction de son centre de données.

La valeur ajoutée de ce projet-là à Lévis, c'est qu'on dispose déjà de deux centres exceptionnels d’Hydro sur place. Ce que ça signifie, c’est qu’il n'y a pas de ligne à haute tension à construire, il n'a pas de ligne à faire sur plusieurs kilomètres, explique le maire.

La construction du campus de données pourrait débuter dès 2022. Le projet devrait nécessiter des investissements de plus d'un milliard de dollars.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !