•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Marise Belletête remporte le Prix de poésie Radio-Canada 2021

Elle est de profil.

Marise Belletête est la lauréate du Prix de poésie Radio-Canada 2021.

Photo : Laurie Cardinal

Radio-Canada

Le jury, composé cette année de Benoit Pinette (alias Tire le coyote), Lorrie Jean-Louis et J. R. Léveillé, a choisi de récompenser cet ensemble de poèmes au titre prenant qui constitue une traversée de la terre ancestrale, de la lignée maternelle, du territoire des croyances et de l’éveil personnel.

« La réalité de ces six rêves est à la fois déchirante et réconfortante dans son ton et son rythme. La découpe des vers laisse parler une langue poétique qui laisse transparaître une déchirure qui la fait naître et que la parole sublime. »

— Une citation de  Commentaire du jury du Prix de poésie 2021

Cette fois, c'est la bonne

À 34 ans, Marise Belletête n'en est pas à sa première participation aux Prix de la création, mais c'est la première fois qu'elle fait partie des finalistes et qu'elle l'emporte.

Rédactrice dans une agence de marketing et chargée de cours à l'université, elle a ébauché ses poèmes au mois d'avril, durant le #NaPoMo (National Poetry Month). Je le vois un peu comme un coup de pied salutaire, une source de motivation, pour me plonger dans l’écriture, décrit-elle.

Ses poèmes abordent ses thèmes d’écriture fétiches : l’enfance, la filiation, le rêve, les liens mère-fille et la mémoire.

Du roman à la poésie

Marise est l'autrice du roman L’haleine de la Carabosse, paru aux éditions Triptyque en 2014. C'est en rédigeant un autre projet romanesque durant sa thèse qu'elle s'est rendu compte qu'elle avait tendance à découper l’histoire en courts fragments et à les accumuler pour faire progresser le récit. Si ce projet n'a pas connu de suite, la poésie est revenue à elle naturellement : J’avais l’impression de pouvoir y exprimer davantage les sujets qui me touchent plus intimement.

« La poésie arrive toujours à me surprendre, à m’amener là où je ne savais pas que j’avais besoin d’aller. »

— Une citation de  Marise Belletête

Une bourse de 6000 $ et un séjour d'écriture à Banff

À titre de lauréate du Prix de poésie Radio-Canada 2021, Marise Belletête recevra une bourse de 6000 $, offerte par le Conseil des arts du Canada.

Les quatre finalistes se partageront 4000 $, offerts par le Conseil des arts du Canada. Voici ces finalistes :

Quant à la lauréate de langue anglaise (CBC Poetry Prize), il s'agit de Lise Gaston. On peut lire son texte James sur le site de CBC Books (Nouvelle fenêtre).

Marise Belletête profitera également d'une résidence d'écriture de deux semaines au Centre des arts de Banff, en Alberta, durant laquelle elle écrira un recueil de poésie ou de fragments.

J’ai envie d’explorer l’idée des univers parallèles et le fait que nous sommes tous hantés par d’autres vies que les nôtres, dit-elle. Celles des ancêtres et de ceux qui viendront (ou non) après nous. Même celles des personnages qui nous touchent par procuration.

Véritable tremplin pour les écrivaines et écrivains canadiens, les Prix de la création Radio-Canada (Nouvelle fenêtre) sont ouverts à toute personne qui écrit, de façon amateur ou professionnelle. Ils récompensent chaque année les meilleurs récits (histoires vécues), nouvelles et poèmes inédits soumis au concours.

Vous aussi, vous écrivez?
Participez à l'un de nos concours littéraires!

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !