•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un plateau épidémique fragile de la propagation de la COVID-19 en Alberta

Deux femmes masquées marchent à l'extérieur.

L'Alberta a déclaré 321 nouvelles infections au virus causant la COVID-19, mardi.

Photo : Radio-Canada / Rob Kruk

Le nombre de cas actifs de COVID-19 est relativement stable en Alberta, mais l’approche de l’hiver, qui amène la grippe saisonnière et la multiplication des rassemblements intérieurs, pousse la médecin hygiéniste en chef de la province à appeler la population à la prudence.

Il existe un risque d'une cinquième vague de COVID-19 en Alberta cet hiver, selon la médecin hygiéniste en chef, la Dre Deena Hinshaw.

Premièrement, nous savons qu’en hiver, les activités se tiennent davantage à l’intérieur, ce qui augmente le risque de transmission et, deuxièmement, c’est la saison de la grippe, explique-t-elle.

À cela s’ajoute le taux de vaccination contre la COVID-19 qui reste sous la moyenne dans plusieurs régions.

Bien que la grippe ne prédispose pas nécessairement à la COVID-19, elle accentue la pression sur le réseau de santé. Ses symptômes sont également faciles à confondre avec ceux de la COVID-19.

Alors que la saison de la grippe s’annonce plus féroce que l’an dernier, la campagne de vaccination n’a pas le même succès cette année, selon la Dre Hinshaw.

Seulement 20 % des Albertains ont reçu leur vaccin antigrippal à date cet automne.

Heureusement, il vous reste encore du temps, rappelle la Dre Hinshaw, soulignant que le vaccin est gratuit et disponible dans de nombreuses pharmacies.

Elle encourage par ailleurs les Albertains à continuer d’éviter les rassemblements intérieurs privés et trop bondés, qui tendent à se multiplier à l’approche des fêtes.

Elle leur demande aussi de ne pas ignorer leurs symptômes s’ils ne se sentent pas bien.

Plus nous sommes nombreux à pratiquer ces multiples couches de protection, plus on réduit les chances d’avoir une cinquième vague cet hiver, dit-elle.

Selon elle, le nombre de cas, qui diminuait au cours des dernières semaines, semble être à un plateau depuis quelques jours.

L’Alberta a enregistré 321 nouvelles infections au virus causant la COVID-19, mardi, ainsi que 13 décès.

Le taux de positivité était cependant un peu plus élevé que la moyenne de la semaine précédente, à 5,1 %.

Parmi les personnes présentement atteintes du virus, 518 sont hospitalisées et 101 de celles-ci sont aux soins intensifs.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !