•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des leaders rimouskois élus comme conseillers municipaux à Saint-Marcellin

Éric Boucher de l'Océanic et Sébastien Noël des Grandes fêtes Telus en sont à leur première expérience politique

L'église et l'édifice municipal au cœur du village.

L'église et l'édifice municipal de Saint-Marcellin

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

D'importants leaders des milieux sportif et culturel de Rimouski se lancent en politique municipale à Saint-Marcellin.

Le président de l'Océanic de Rimouski, Éric Boucher, le directeur général des Grandes fêtes Telus, Sébastien Noël et la directrice générale des 57e Jeux du Québec, Chantal Pilon étaient de la bataille électorale à Saint-Marcellin.

Les deux premiers ont été élus sans opposition, mais la dernière a dû s'incliner devant la conseillère sortante du district numéro un Martine Vignola.

Pourquoi se présenter

Éric Boucher et Sébastien Noël évoquent spontanément leur amour de leur nouveau lieu de résidence et le désir de contribuer à son développement pour expliquer leur décision de se lancer en politique municipale.

« C'est vraiment l'idée d'essayer d'aider, de dynamiser le milieu. Il y a une quarantaine de jeunes qui vivent ici, mais tu n'as pas de Centre de la petite enfance, pas de patinoire. [...] Il faut avoir de quoi pour attirer les gens. »

— Une citation de  Éric Boucher, conseiller municipal, district 2, Saint-Marcellin
Éric Boucher, président de l'Océanic de Rimouski

Éric Boucher, président de l'Océanic de Rimouski

Photo : Radio-Canada

Sébastien Noël veut, lui aussi, miser sur le développement touristique notamment. Pour lui, la municipalité doit bâtir autour de ses acquis comme la Feste médiévale, mais elle doit aller plus loin et travailler à forger un développement touristique durable.

« On est proche de la Réserve [Duchénier], on est proche de la Zone d'exploitation contrôlée, on est à une quinzaine de minutes du mont Comi. Ce sont des places qui sont merveilleuses, qui sont à découvrir. Le potentiel est là. »

— Une citation de  Sébastien Noël, conseiller municipal, district 3, Saint-Marcellin
Le directeur des Grandes Fêtes Telus, Sébastien Noël

Le directeur des Grandes Fêtes Telus, Sébastien Noël

Photo : Radio-Canada / Samuel Ranger

Ensemble, mais pas en équipe

Les deux nouveaux élus vantent la vision et les espoirs de développement qu'incarne la nouvelle mairesse, Julie Thériault.

Elle a battu le maire sortant Paul-Émile Lévesque en obtenant 60 % des voix lors du scrutin du 7 novembre. La femme d'affaires s'est présentée comme l'option du changement et du renouveau.

C'est en discutant avec elle que Sébastien Noël et Éric Boucher ont eu le goût de tenter l'aventure.

« On avait de l'intérêt à vouloir dynamiser les choses. C'est pour cela que l'on s'est présenté ensemble, mais ce n'était pas une équipe. »

— Une citation de  Éric Boucher, conseiller municipal, district 2, Saint-Marcellin

« C'est agréable de travailler avec des gens qu'on connaît et qui ont la même vision que nous. C'est alors plus motivant de se présenter. »

— Une citation de  Sébastien Noël, conseiller municipal, district 3, Saint-Marcellin

Saint-Marcellin est une petite communauté de quelque 400 résidents avec un budget municipal d'environ un million et demi de dollars.

Une expérience strictement municipale

Pour les deux nouveaux conseillers municipaux, il s'agit d'une première expérience dans le monde politique. Et les deux assurent qu'il ne s'agit pas d'un premier pas vers une carrière politique vers d'autres paliers de gouvernement.

Parcourez les résultats

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !