•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La Sarre accueillera la Finale régionale des Jeux du Québec

Des êtres humains alignés dans une salle de conférence.

Des membres du comité organisateur lors de la conférence de presse.

Photo : Radio-Canada / Jean-Michel Cotnoir

Après une pause d’un an en raison de la pandémie, la Finale régionale des Jeux du Québec effectue un retour, alors que la Ville de La Sarre accueillera l’événement du 28 au 30 janvier prochain.

Quelque 1100 athlètes sont attendus dans 12 disciplines, en plus de l’ultimate frisbee et du mini-soccer, qui seront en démonstration.

La plupart des compétitions auront lieu à La Sarre ou dans les municipalités avoisinantes, alors que les épreuves de ski alpin auront lieu au Mont Kanasuta.

Cette 38e édition de la finale régionalisée a pour objectif d’offrir une occasion aux jeunes de bouger, eux qui ont été privés de certaines de leurs activités sportives pendant plusieurs mois depuis le début de la pandémie.

Cécile Poirier

Cécile Poirier

Photo : Radio-Canada / Jean-Michel Cotnoir

La coordonnatrice du comité organisateur des Jeux, Cécile Poirier, indique que l’accent sera principalement mis sur la participation.

On veut faire de cette fin de semaine là une fête du sport pour tous les jeunes qui veulent bouger. On dit aux jeunes, vous allez avoir une période d’inscription, on vous invite à vous inscrire et à venir bouger cette fin de semaine là, cette fin de semaine là est là pour vous les jeunes, souligne-t-elle.

Mme Poirier ajoute que le comité est prêt à s’adapter aux restrictions sanitaires qui pourraient être appelées à évoluer d’ici à la tenue des Jeux.

Je pense que le plus gros défi, ça va être de voir quelles règles sanitaires vont être en place à partir du mois de janvier. Ce n’est pas parce qu’on fait des Jeux que les règles n’existeront plus, mais on a une très belle collaboration avec la Santé publique, qui nous met à jour avec les règles. On est tous conscients qu’il faut permettre aux jeunes de bouger et on va le faire le plus possible avec les règles qui seront en vigueur à ce moment-là, affirme la coordonnatrice des Jeux.

Cécile Poirier soutient que le comité organisateur est toujours à la recherche de commanditaires afin de boucler le budget de fonctionnement de l’événement.

Il ne faut pas se leurrer, ça prend quand même des commanditaires, parce que ça prend quand même beaucoup d’argent, on parle d’un budget d’à peu près 75 000 $ pour la tenue d’une fin de semaine comme ça, indique-t-elle.

Ronald Durham

Ronald Durham

Photo : Radio-Canada / Jean-Michel Cotnoir

Le président du comité organisateur, Ronald Durham, précise que le travail avance bien à cet égard.

Le travail est déjà commencé et on est bien partis. Je dirais qu’on a atteint environ 60 % de notre objectif [de 75 000 $], détaille-t-il.

M. Durham invite la population de l’Abitibi-Ouest et de l’Abitibi-Témiscamingue à s’impliquer pour assurer la réussite des Jeux.

On va avoir au-dessus de 1000 athlètes qui vont participer aux Jeux, alors ça va prendre quand même beaucoup de bénévoles. Si vous êtes intéressés de vous impliquer, on vous invite à contacter le comité organisateur pour s’assurer que nos jeunes puissent bouger et aient du plaisir dans leur sport, termine-t-il.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !