•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les entraînements s’amorcent à la station de ski du Mont Édouard

Des skieurs se trouvent en bas d'une montagne.

Des skieurs au Mont Édouard

Photo : Marie-Michèle Bourassa

Radio-Canada

La station de ski du Mont Édouard, à L'Anse-Saint-Jean, sera prise d’assaut à compter de vendredi par des athlètes du Québec et de l’Ontario.

Entre 150 et 175 adolescents et jeunes adultes participeront à des camps d’entraînement au Bas-Saguenay d’ici la mi-décembre.

C’est dans nos meilleures années. En 2019, on avait eu une belle année due au fait qu’on avait des équipes américaines qui étaient venues participer. Cette année, elles n’ont pas pu revenir en raison de la COVID, mais l’engouement pour le Mont Édouard est maintenant plus établi, indique le directeur général de la station de ski, Frédéric Blouin. Il ajoute que le nombre d’athlètes du Québec et de l’Ontario a pallié l’absence des Américains.

Certains athlètes se spécialisent dans les disciplines de descente et d’autres dans celles de ski acrobatique. Le directeur général du Mont Édouard soutient que la phase préparatoire est cruciale pour eux.

C’est essentiel à la réussite, précise Frédéric Blouin. C’est un peu comme les athlètes olympiques. Toute la préparation et tous les entraînements en début de saison sont critiques pour leur performance au niveau du calendrier des compétitions.

Avant de se rendre au Mont Édouard, les équipes ont souvent déjà commencé leur entraînement en Europe ou sur la côte ouest canadienne vers la fin octobre, ajoute Frédéric Blouin.

La station de ski du Mont Édouard est la première au Québec à ouvrir ses pentes pour permettre aux athlètes de s’entraîner.

Avec les informations de Catherine Gignac

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !