•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Inondations en C.-B. : un mort dans un glissement de terrain près de Lillooet

Une route jonchée de débris.

La route 99 près de Lillooet, en Colombie-Britannique, est obstruée après un glissement de terrain.

Photo : Fournie par Pemberton District Search & Rescue

Une personne a perdu la vie en Colombie-Britannique dans un glissement de terrain survenu le long de la route 99 près de Lillooet, à quelque 250 km de Vancouver, confirme le détachement de la Gendarmerie royale du Canada (GRC) de Lillooet.

Dans la soirée de lundi, les équipes de recherche de Pemberton et de Lillooet ont été héliportées dans le secteur. Elles ont repéré le corps d’une femme, puis l'ont extirpé de la coulée de boue, indique la GRC dans une déclaration.

Pour le moment, les autorités ignorent combien de personnes ou de véhicules ont été emportés par le glissement de terrain.

Deux autres personnes ont été portées disparues et les enquêteurs croient que d’autres véhicules occupés ont pu être emportés par la coulée du boue, indique la sergente Janelle Shoihet de la Gendarmerie royale du Canada en Colombie-Britannique.

«  Si vous avez de la famille ou des amis dont vous n’avez pas de nouvelles, s’il est possible qu’il ait pu conduire dans cette région et être touché par ces glissements de terrain, communiquez avec votre détachement local de la GRC. »

— Une citation de  Dwayne McDonald, commandant divisionnaire intérimaire de la GRC

Les recherches se poursuivent, bien que les conditions soient ardues sur le terrain, souligne Dwayne McDonald.

Vu la quantité de débris sur la route, il est très difficile, si les véhicules ne sont pas visibles à première vue, de les retrouver, explique-t-il, en ajoutant que la sécurité des agents reste une priorité.

Tout s’écroulait 

Kathie Rennie a assisté à la catastrophe, alors qu’elle conduisait sur l’autoroute 99 entre Lillooet et Pemberton. En voyant des voitures arrêtées, la résidente de Maple Ridge est sortie de la sienne pour voir ce qu’il se passait. 

En revenant dans sa voiture, elle a vu soudainement l’effroi se dessiner sur les visages autour d’elle. Des visages qu'elle n’oubliera pas.

J’avais l’impression qu’un tsunami arrivait. C’était la chose la plus effrayante que j’ai jamais vue, raconte-t-elle.  

« Je me suis retournée et j’ai vu tout le côté de la montagne s’écrouler, emporter ces voitures et tout sur son passage. »

— Une citation de  Kathie Rennie, témoin

La route a disparu en l’espace de quelques secondes, témoigne Jukka Tuisku, un autre témoin. Je n’ai jamais ressenti ce genre de terreur dans ma vie.

Les efforts pour repêcher les automobilistes emportés par le glissement de terrain se sont rapidement mis sur pied, explique-t-il.

Ils ont commencé à sortir des gens. J’en ai vu environ quatre couverts de boue et sous le choc.

C’était un chaos organisé et plein de compassion… horrible… mais on ne se sentait pas tout seul, renchérit Kathie Rennie, en racontant que tout le monde s’est dépêché pour aider. Au moins une personne, dit-elle, n’a pas été retrouvée. 

Des pluies torrentielles et des inondations survenues dans le sud de la province ont forcé des milliers de personnes à évacuer leur logement et ont bloqué d'importantes routes.

Lundi, environ 300 personnes ont été secourues par hélicoptère après avoir été coincées sur une autoroute par des glissements de terrain et des éboulements près d'Agassiz.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !