•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Bruno Marchand présente ses priorités au gouvernement Legault

Bruno Marchand, Andrée Laforest et Geneviève Guilbault échangent à l’intérieur d’un salon de l’hôtel de ville de Québec.

Bruno Marchand s’est entretenu avec les ministres Andrée Laforest (à gauche) et Geneviève Guilbault (à droite) lors d’une rencontre à l’hôtel de ville de Québec.

Photo : Radio-Canada / Louise Boisvert

Le nouveau maire de Québec, Bruno Marchand, a profité d’une rencontre avec la ministre responsable de la région de la Capitale-Nationale, Geneviève Guilbault, et la ministre des Affaires municipales, Andrée Laforest, mardi matin, pour aborder les dossiers qu’il entend prioriser au cours de son mandat.

Au cours de cette première séance de travail d’un peu plus d’une heure tenue à l’hôtel de ville de Québec, les trois élus ont discuté itinérance, pénurie de main-d'œuvre et logements sociaux, des thèmes qui se sont retrouvés au cœur de la campagne électorale de M. Marchand. Il s’agissait davantage d’un survol que de discussions en profondeur.

Les dossiers de mobilité, plus particulièrement ceux du tramway et du troisième lien, seront abordés vendredi lors d’une rencontre entre le successeur de Régis Labeaume et le premier ministre François Legault. L’endroit où se tiendra la réunion n’a pas encore été dévoilé.

Bruno Marchand et des élus municipaux prennent la pause à l'occasion d'une séance de prise d'images.

Bruno Marchand (au centre) est officiellement devenu dimanche le 38e maire de l'histoire de la ville de Québec. (Archives)

Photo : Radio-Canada / Guillaume Croteau-Langevin

Avant de s’entretenir en privé avec les ministres Geneviève Guilbault et Andrée Laforest, Bruno Marchand a tenu à saluer l’ouverture d’un nouveau chapitre de collaboration entre la Ville de Québec et le gouvernement Legault.

[Je suis] vraiment, vraiment heureux d’accueillir deux ministres importantes pour Québec, s’est réjoui le maire. On va prendre le temps de regarder les dossiers et de certainement trouver comment on va travailler ensemble face à ce qui nous attend, les grands enjeux pour Québec, et [je suis] très content de constater la collaboration.

Faire avancer Québec

De son côté, Geneviève Guilbault s’est dite persuadée que son gouvernement et M. Marchand allaient parvenir à faire avancer Québec puis avancer des dossiers pour le bien de nos citoyens.

Il faut s'attendre à ce que, dans les prochaines années, on ne soit peut-être pas nécessairement toujours, toujours d'accord sur tout, mais la bonne foi, l'ouverture puis l'intérêt sincère de nos citoyens nous tiennent à cœur, ça, je le sens déjà, puis je pense que c'est réciproque, a affirmé la vice-première ministre.

Andrée Laforest a abondé dans le même sens. Normalement, ça se passe bien avec le ministère des Affaires municipales, on est toujours en collaboration. Oui, il y a des enjeux, mais on réussit à passer au travers sans problème, a-t-elle indiqué à Bruno Marchand.

Andrée Laforest lors d’une mêlée de presse à l’extérieur de l’hôtel de ville de Québec.

La ministre Andrée Laforest s’est présentée à la rencontre chaussée de souliers de course rouges.

Photo : Radio-Canada

La ministre s’est présentée à la rencontre chaussée de souliers de course, un clin d'œil au style vestimentaire du nouveau maire de Québec, qui a toujours des chaussures de sport aux pieds.

C'est parce que je l'ai vu, tout le long de sa campagne électorale, avec ses espadrilles de course, et moi, je fais de la course aussi, a indiqué la ministre des Affaires municipales et de l’Habitation.

Avec la collaboration de Louise Boisvert et de Marie-Pier Mercier

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !