•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Coup de filet majeur dans le monde du trafic de cannabis illégal en Ontario

Les autorités affirment avoir démantelé un réseau sophistiqué dans le sud de la province.

Gros plan sur des plants de marijuana.

Plus de 15 000 plants de cannabis illégaux ont été saisis dans deux laboratoires clandestins.

Photo : AVEC L'AUTORISATION DE LA PPO

Une enquête de 16 mois a permis aux autorités ontariennes de démanteler un réseau de trafiquants de drogue et de saisir du cannabis illégal d'une valeur de 32 millions de dollars en Ontario.

Les autorités de la province affirment avoir déposé au total 118 accusations - de trafic notamment - et avoir arrêté 21 personnes qu'elles associent à la pègre. L'opération Gainsborough avait débuté en juin 2020.

La Police provinciale de l'Ontario (PPO), le Service de police de London et le Bureau de la lutte contre le crime organisé de la PPO en ont fait l'annonce lors d'une conférence de presse virtuelle mardi matin.

Les personnes appréhendées ont été arrêtées en vertu de la Loi fédérale réglementant certaines drogues et autres substances et la Loi fédérale sur le cannabis.

Selon les policiers, le réseau de trafiquants était sophistiqué et il s'était établi dans les régions du Golden Horseshoe (qui s'étend de Hamilton à Oshawa), de London et de Kitchener.

Le réseau exportait aussi, selon les autorités, du cannabis illégal, notamment en Amérique du Sud et en Europe.

L'inspecteur de la PPO chargé de l'enquête, le détective Jim Walker, ne se dit pas surpris. Il est clair que la légalisation du cannabis au Canada n'a absolument pas dissuadé le crime organisé de se retirer du marché lucratif de la marijuana, dit-il.

Grosse saisie de produits illégaux

Deux laboratoires d'extraction de graines de cannabis clandestin ont été repérés dans les régions de Brampton et de Middlesex.

Les autorités disent qu'elles ont obtenu des tribunaux, le 3 novembre, des mandats de perquisition pour effectuer des saisies dans 15 endroits différents, soit à London, Hamilton, Toronto, St. Thomas, ainsi que dans les comtés de Middlesex et de Norfolk.

La liste des produits qu'elles ont confisqués est longue : 15 343 plants de marijuana illégaux; 495 kg d'huile et de résine de cannabis; 7166 kg de fleurs de cannabis; près de 10 000 paquets de produits dérivés de cannabis comestibles.

Les autorités ont en outre saisi : 124 g de cocaïne; 28 pilules d'oxycodone; 53 000 $ en argent liquide; six armes à feu et munitions; et six véhicules d'une valeur totale de 163 000 $.

Les enquêteurs soulignent par ailleurs que le matériel destiné à produire, extraire et fabriquer le cannabis est évalué à 653 000 $.

18 des 21 personnes qui ont arrêtées dans le coup de filet ont depuis été libérées sous caution. Les trois autres sont toujours en détention.

Tous devront toutefois comparaître à nouveau devant le tribunal de London en novembre et décembre pour faire face à des accusations de trafic de drogue notamment.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !