•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Assassinat du président haïtien : un suspect interpellé à Istanbul

Samir Handal est « l'une des personnes de grand intérêt dans l'enquête sur l'assassinat du président Jovenel Moïse », commente le chef de la diplomatie haïtienne.

Chargement de l’image

Cette photo extraite d'une vidéo de la police turque montre Samir Handal en train d'être interrogé après son arrivée à l'aéroport international d'Istanbul.

Photo : La Presse canadienne / AP/Police turque

Agence France-Presse

Un suspect dans l'assassinat du président haïtien Jovenel Moïse, tué en juillet par un commando armé, a été arrêté à Istanbul, a rapporté mardi l'agence de presse turque DHA.

Samir Handal, qui voyageait avec des passeports haïtien et jordanien et un document de voyage palestinien, a été interpellé lundi à son arrivée en provenance des États-Unis à l'aéroport d'Istanbul, apparemment en transit, avant d'être incarcéré à la prison de Maltepe dans l'est de la ville, selon l'agence de presse.

Le ministre haïtien des Affaires étrangères, Claude Joseph, s'est félicité dans un message publié sur Twitter de l'arrestation de Samir Handal, l'une des personnes de grand intérêt dans l'enquête sur l'assassinat du président Jovenel Moïse.

Fin octobre, un ancien officier militaire colombien, recherché par les autorités haïtiennes pour l'assassinat du président Jovenel Moise, avait été arrêté en Jamaïque.

Chargement de l’image

Jovenel Moïse a été assassiné dans sa résidence le 7 juillet dernier.

Photo : Getty Images / Hector Retamal

Trois mois après l'assassinat du président, le doute plane toujours sur les commanditaires de cette attaque, qui a plongé encore davantage Haïti dans l'incertitude.

Au moins quatre hauts gradés des forces de l'ordre haïtiennes ont été placés en détention et plus de 40 personnes ont été arrêtées dans le cadre de l'enquête.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !