•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Hôtel Shawinigan Power : un changement de nom qui fait réagir

La façade extérieur de l'auberge.

L'enseigne qui indiquait le nom «Gouverneur» a maintenant été retirée. (Archives)

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Il faudra vous y habituer, l’Auberge Gouverneur de Shawinigan a maintenant un nouveau nom. L'établissement s’appellera désormais l’Hôtel Shawinigan Power.

Ce changement survient plus d’un an après l’arrivée de nouveaux propriétaires à la tête de l’établissement. Il s’agit d’un groupe composé de cinq entrepreneurs chinois.

Le nouveau nom n’a pas été annoncé officiellement, mais le lien pour accéder au site Internet (hotelpower.ca) ainsi que les descriptions qu’on y trouve reflètent déjà cette nouveauté.

On va s’entendre que ce n’est pas l’idée du siècle, a déclaré le maire de Shawinigan Michel Angers, en entrevue à l’émission Toujours le matin. Probablement qu’ils ont voulu faire un petit clin d’oeil au passé de Shawinigan, a-t-il ajouté en précisant qu’il a appris le changement de nom dans le quotidien régional.

Dans les années 1900, la Shawinigan Water and Power Compagny était une importante entreprise d’hydroélectricité québécoise.

Michel Angers comprend les critiques, mais affirme qu’il faut faire attention avant de condamner systématiquement et directement les gens. Il précise que les propriétaires sont des anglophones et qu’ils sont très gentils, très aimables.

Le maire a l’intention de les contacter pour discuter de ce nouveau nom. Évidemment, le dernier mot leur revient, mais [c’est délicat] avec la loi 101 et la langue française, estime-t-il.

Un peu d’histoire

La société Shawinigan Water and Power Company est fondée le 15 janvier 1898. Sa création résulte du besoin de certains industriels canadiens et américains de trouver des ressources énergétiques pour la production de l'électricité. Ils s'unissent pour trouver un endroit propice d'exploitation et s'intéressent rapidement aux chutes de Shawinigan.

[...]

Au cours des décennies qui suivent, la SWPC continue son expansion en créant, en achetant, en contrôlant et en fusionnant d'autres compagnies, ainsi qu'en aménageant de nouveaux barrages et de nouvelles centrales électriques. Jusqu'en 1961, elle figure parmi les joueurs majeurs dans l'industrie électrique québécoise. Elle fournit en électricité un important territoire qui comprend, outre la Mauricie, les Bois-Francs, la région de Québec, la Beauce, les Basses-Laurentides et l'île de Laval.

Source : Répertoire du patrimoine culturel du Québec, ministère de la Culture et des Communications du Québec

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !