•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Aref Salem nouveau chef de l’opposition à Montréal

Aref Salem s'adresse aux médias.

Aref Salem, conseiller dans l'arrondissement de Saint-Laurent, siégera à titre de chef de l'opposition au conseil municipal de Montréal.

Photo : Radio-Canada / Ivanoh Demers

Conseiller de la Ville dans l'arrondissement de Saint-Laurent, Aref Salem assumera les fonctions de chef du parti Ensemble Montréal par intérim et siégera à titre de chef de l'opposition au conseil municipal de Montréal.

Après avoir laissé planer le suspense pendant plus d'une semaine sur l'identité du prochain chef de l'opposition au conseil municipal de Montréal, le caucus du parti a finalement arrêté son choix sur M. Salem, qui succède à Denis Coderre, qui a quitté la vie politique la semaine dernière après avoir mordu la poussière face à la mairesse sortante, Valérie Plante, le 7 novembre dernier.

Aref Salem, qui dirigera aussi le parti en attendant l'élection d'un nouveau chef, est un politicien d'expérience qui représente depuis 12 ans les citoyens du district de Norman-McLaren, dans l'arrondissement de Saint-Laurent. Il a également été responsable des transports au comité exécutif de 2013 à 2017 et vice-président de la Commission sur le transport et les travaux publics lors de son dernier mandat.

Originaire du Liban, M. Salem a dirigé une PME pendant 17 ans avant de faire son entrée en politique municipale, en 2009.

Seul devant les journalistes mardi matin, M. Salem s'est dit bien au fait de la situation dans laquelle on lui confie les commandes du parti. Nous avons tous lu les résultats de la dernière élection. On sait déjà que nous avons beaucoup de défis devant nous, a-t-il reconnu d'entrée de jeu.

« Nous avons de jeunes élus qui ont embarqué avec nous, on a un conseil municipal à gérer, on a un parti à rebâtir… »

— Une citation de  Aref Salem, chef de l'opposition officielle à l'Hôtel de Ville de Montréal
Gros plan de Aref Salem.

Originaire du Liban, M. Salem a dirigé une PME pendant 17 ans avant de faire son entrée en politique municipale, en 2009.

Photo : Radio-Canada / Ivanoh Demers

Expliquant que son parti entend collaborer avec la nouvelle administration Plante dans l'intérêt de tous les Montréalais, Aref Salem a prévenu qu'il entend aussi « talonner » l'administration municipale sur plusieurs dossiers. Et le premier de ces dossiers sera le prochain budget, a assuré M. Salem, qui entend aussi suivre de près l'administration Plante sur l'embauche des 250 policiers promis, l'itinérance et le développement économique de la ville.

« Vous allez avoir devant vous une opposition qui va être très humaine. Une opposition qui va être certainement à l’écoute de tous les Montréalais. »

— Une citation de  Aref Salem, chef de l'opposition officielle à l'Hôtel de Ville de Montréal

Nous avons un plan pour les quatre prochaines années et nous allons talonner l’administration avec ce plan-là. D’ailleurs j’aimerais rappeler que notre plateforme électorale a été copiée [par Projet Montréal] à de nombreuses reprises, a-t-il ajouté, en reprenant l'argumentaire de son ex-chef, Denis Coderre.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !