•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le Titan reste à Bathurst grâce à un investissement de la Ville

Des joueurs en maillots rouge crient de joie et se serrent dans les bras après avoir marqué un but.

La Ville de Bathurst signe une entente initiale d'un an avec le Titan d'Acadie-Bathurst pour garder l'équipe au Centre K.-C. Irving (archives).

Photo : La Presse canadienne / JONATHAN HAYWARD

La Ville de Bathurst vient en aide à son équipe de hockey de la LHJMQ. La Municipalité signe une entente initiale d’un an avec le Titan d’Acadie-Bathurst qui permettra à l’équipe de rester au Centre K.-C. Irving. La Ville a aussi l’intention de formuler une entente éventuelle de cinq ans pour garder l’équipe dans la région Chaleur.

L’annonce a été faite mardi à Bathurst, lors d’une conférence de presse.

La mairesse Kim Chamberlain a précisé que l’accord initial prévoit deux octrois à l’équipe de hockey. L’un d’entre eux sera de 75 000 $, une somme provenant de la taxe sur l’hébergement touristique. Cet octroi ferait aussi partie de l’entente éventuelle de cinq ans.

Un octroi de 100 000 $ du Fonds général opérationnel de la ville sera également offert, la moitié de cette somme provient du budget 2021 et l’autre moitié viendra du budget 2022.

La mairesse ajoute que des discussions concernant l’entente de cinq ans débuteront immédiatement. C’est à ce point-là que le Titan est important pour nous, lance Kim Chamberlain.

La mairesse de Bathurst, Kim Chamberlain et le président du conseil d'administration du Titan d'Acadie-Bathurst, Serge Thériault devant la patinoire.

La mairesse de Bathurst, Kim Chamberlain, et le président du conseil d'administration du Titan d'Acadie-Bathurst, Serge Thériault, se disent tous deux extrêmement contents de l'entente qui permettra à l'équipe de rester au Centre K.-C. Irving.

Photo : Radio-Canada / Maya Chebl

La municipalité recevra une portion des revenus de la vente des billets lors des matchs où plus de 2100 spectateurs y seront.

Même avant l’annonce d'aujourd'hui, on a eu plusieurs personnes qui nous ont approchés, c’est la panique, les gens ne veulent pas que le Titan s’en aille. Je pense que la majorité des gens seront contents de cette annonce, lance la mairesse Chamberlain.

Un impact économique majeur

Pour le président du conseil d’administration du Titan d’Acadie-Bathurst, Serge Thériault, le Titan d’Acadie-Bathurst est plus qu’une ligue de hockey junior majeur. La présence de l’équipe a un impact important sur les retombées économiques pour la région Chaleur et le nord du Nouveau-Brunswick.

M. Thériault ajoute que l’objectif des propriétaires qui ont acquis l’équipe en 2013 a toujours été et est encore de garder le Titan à Bathurst.

« Nous espérons faire fructifier cet héritage dans le nord. »

— Une citation de  Serge Thériault, président du conseil d’administration du Titan d’Acadie-Bathurst.

La mairesse Chamberlain est du même avis et ajoute que le Titan est très important pour l’économie de la ville et de la région. La Municipalité se devait de trouver les moyens pour garder l’équipe à la maison.

Le commissaire de la Ligue de hockey junior majeur du Québec, Gilles Courteau, a lui aussi souligné l’impact sur l’économie locale du maintien de la franchise à la maison. Selon lui, le Titan génère des retombées importantes pendant la saison hivernale, une période moins achalandée côté tourisme habituellement.

Gilles Courteau précise que plusieurs autres municipalités ont des ententes ou des partenariats avec leurs équipes au sein de la Ligue de hockey junior majeur du Québec.

Un déficit important

Notre devise est de défendre la baie [des Chaleurs] et heureusement, nous continuerons à le faire, affirme le président Serge Thériault. Lorsqu’on lui demande si le déménagement de l’équipe aurait été inévitable sans l’investissement financier de la Ville de Bathurst, le président déclare que c’est certain que ça aurait été une possibilité.

Trois patineurs du Titan d'Acadie-Bathurst ont été sélectionnés samedi par des équipes de la Ligue nationale de hockey. Cette photo nous fait voir le logo de l'équipe.

Le Titan d'Acadie-Bathurst a remporté la Coupe Memorial lors de la saison 2017-2018.

Photo : Radio-Canada / François Vigneault

Serge Thériault précise cependant que c’est un travail de longue haleine et qu’il faudra convaincre la population d'assister aux matchs plus régulièrement. En raison de la pandémie, l’équipe a connu un déficit l’an dernier qui se situe entre 500 000 $ et 600 000 $.

La Ville et l’équipe travailleront donc à formuler une entente de cinq ans sous peu. La mairesse de Bathurst affirme qu’il faudra évaluer les options pour trouver les fonds nécessaires à cette entente.

La mairesse Chamberlain dit vouloir discuter avec ses partenaires, dont les autres municipalités du nord de la province et de la Péninsule acadienne. Même si certaines d’entre elles ne peuvent pas aider financièrement, il y aurait peut-être des options de partenariat. C’est certain qu’on va les approcher, pour voir s’ils peuvent nous aider. Peut-être acheter des billets?, déclare la mairesse.

Malgré une victoire à la Coupe Memorial lors de la saison 2017-2018, le Titan d’Acadie Bathurst a connu une situation financière précaire.

Le groupe de propriétaires de la franchise a d’ailleurs réduit le nombre d’actionnaires à l’automne 2020, pour redresser la structure financière du Titan.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !