•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les conservateurs remportent Cornwall-Meadowbank à l’Île-du-Prince-Édouard

Mark McLane donne une entrevue.

Le progressiste-conservateur Mark McLane a remporté l'élection complémentaire du 15 novembre 2021 dans la circonscription de Cornwall-Meadowbank, à l'Île-du-Prince-Édouard.

Photo : CBC/Kirk Pennell

Radio-Canada

Le candidat progressiste-conservateur Mark McLane a gagné l’élection complémentaire dans la circonscription électorale de Cornwall-Meadowbank, lundi soir, selon les résultats préliminaires d’Élections Île-du-Prince-Édouard.

Voici le total préliminaire des voix obtenues par chaque candidat :

  • Mark McLane, du Parti progressiste-conservateur : 982 voix (40 %);
  • Jane MacIsaac, du Parti libéral : 815 (33,2 %);
  • Todd MacLean, de Parti vert : 574 (23,4 %);
  • Larry Hale, du Nouveau Parti démocratique : 82 (3,4 %).

Le taux de participation des 4431 électeurs admissibles est de 55,25 %.

L’élection complémentaire a été déclenchée à la suite du départ du député libéral précédent, Heath MacDonald, qui s'est fait élire à Ottawa lors des élections fédérales du 20 septembre dernier.

La circonscription de Cornwall-Meadowbank était libérale depuis sa création en 1996. La région était déjà libérale depuis une dizaine d’années avant cette date. Le Parti libéral est en reconstruction depuis sa défaite aux élections provinciales de 2019.

Une attente de 36 ans pour les conservateurs

Mark McLane a déclaré, durant son discours prononcé après sa victoire, que tout vient à point à qui sait attendre. Il a dit croire qu’une attente de 36 ans était plus que suffisante.

Le premier ministre Dennis King a célébré la victoire de son candidat en disant qu’elle contredit les experts qui prédisaient une défaite pour son parti.

C’est un vote pour Mark McLane, c’est un vote pour notre gouvernement, mais c’est aussi un vote pour un style politique différent, pour la positivité, pour travailler ensemble, pour collaborer et pour viser haut lorsque d’autres s’efforcent de viser bas, a souligné Dennis King.

Les progressistes-conservateurs vont occuper 15 des 27 sièges à l’Assemblée législative. Le Parti vert détient huit sièges, le Parti libéral n'en compte plus que quatre.

Mark McLane veut consulter les autres candidats pour discuter des préoccupations qu’ils ont entendues de la part des électeurs. Il parle lui-même des enjeux de la croissance durable, de l’éducation et des soins de santé. Il promet d’écouter les résidents de la circonscription et d’apporter leurs préoccupations à l'Assemblée législative.

Mark McLane souligne que les problèmes en matière de santé ne vont pas se résoudre avec quelques décisions politiques, mais il estime que son gouvernement est en bonne position pour faire quelques améliorations.

Un virage considérable, selon un politologue

La victoire de Mark McLane est tout un revirement pour les progressistes-conservateurs dans cette circonscription, selon Don Desserud, professeur de sciences politiques à l’Université de l’Île-du-Prince-Édouard.

Il souligne que les progressistes-conservateurs ont obtenu 18 % des voix lors des élections générales de 2019 et 40 % cette fois-ci.

Le professeur estime que les résultats sont très décevants pour les libéraux, qui ont besoin, selon lui, d’un certain élan en vue de l’élection de leur nouveau chef. Il souligne que le parti n’a pas encore de chef, qu'il est en reconstruction et qu’il vient de perdre une circonscription qu’il détenait de longue date.

Quant au Parti vert, qui s’était classé au deuxième rang à l’issue des élections générales de 2019, il occupe le troisième rang dans Cornwall-Meadowbank. Ce parti veut convaincre les électeurs qu’il peut former un gouvernement un jour, et se classer au troisième rang n’était pas ce qu’il souhaitait, explique Don Desserud.

D’après un reportage d’Arturo Chang, de CBC

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !