•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le Nouveau-Brunswick améliore l’accès aux médecins de famille

Un nouveau système sera bientôt mis sur pied pour les patients orphelins.

Chargement de l’image

La ministre de la Santé Dorothy Shephard annonce que les patients inscrits au registre Accès Patient NB pourront obtenir un rendez-vous avec un médecin ou une infirmière praticienne, à compter du début 2022.

Photo : Radio-Canada / Pascal Raiche-Nogue

Radio-Canada

Les Néo-Brunswickois qui n’ont pas de médecin de famille auront bientôt accès à un nouveau programme qui leur permettra de s'entretenir avec un médecin ou une infirmière praticienne, en ligne ou en personne. Ce programme pourrait éventuellement être élargi pour inclure d’autres services professionnels.

La province annonce, lundi, la création d’un programme offrant des rendez-vous avec des professionnels de la santé pour les patients inscrits au registre Accès Patient NB.

Plus de 30 000 patients auront accès au programme. Ceux qui désirent en profiter seront évalués par une infirmière et un rendez-vous leur sera offert.

Un meilleur accès aux soins primaires fait partie des objectifs du gouvernement provincial dans le cadre de sa réforme de la santé, qui doit être dévoilée mercredi.

Le manque d’accès aux soins primaires est l’un des défis les plus importants auxquels notre système de soins de santé est actuellement confronté, a déclaré la ministre de la Santé du Nouveau-Brunswick, Dorothy Shephard, lors de l'annonce, à Moncton.

Un médecin de famille de la région de Moncton qui participera au programme, le Dr Darren Martin, croit que ce programme représente un pas dans la bonne direction, bien que cela ne soit pas la solution complète.

Ce programme innovateur va offrir une nouvelle porte d’entrée dans le système de santé pour les individus ainsi qu’à leur famille, dit le Dr Martin, qui offrira des consultations.

La santé de la population s’en trouvera améliorée et le fardeau sur les salles d’urgence déjà surchargées, sera diminué, ajoute-t-il.

Chargement de l’image

Le Dr Darren Martin est un médecin de famille dans la région de Moncton. Il se dit enthousiaste face à ce nouveau programme.

Photo : Radio-Canada / Pascal Raiche-Nogue

Il faudra aussi prévoir une continuité dans les services pour s’assurer que le suivi médical soit fait adéquatement.

Les patients vont possiblement rencontrer des médecins différents d’une fois à l’autre, mais les professionnels de la santé utiliseront un dossier médical électronique. Tous les médecins auront donc accès au dossier médical du patient.

Si la nature de la consultation nécessite un examen physique, le patient pourra prendre rendez-vous, en personne, avec un médecin dans sa région. Sinon, la consultation se fera virtuellement.

Gestion du programme

Le gouvernement a choisi Medavie pour coordonner ce programme d’accès aux soins de santé primaire. L’entreprise privée qui dirige le Programme extra-mural et les services d’Ambulance Nouveau-Brunswick sera responsable de gérer le système de rendez-vous et de parrainage entre médecins, infirmières praticiennes et patients.

Le président des services de santé de Medavie, Richard Losier, est d’avis que cette initiative aura un impact positif sur la qualité de vie des patients qui n’ont pas de médecin de famille et qui n’ont donc pas accès à un suivi médical strict. Il croit que l’efficacité et l’implication de son équipe dans toutes les communautés de la province ont justifié ce choix.

Le gouvernement désire élargir ce programme à d’autres services professionnels de la santé au courant des deux années suivantes, tels que des consultations avec des pharmaciens ou des professionnels de la santé mentale.

Selon la province, plus de 40 000 Néo-Brunswickois n’ont pas de fournisseur de soins primaires.

Accès Patient NB est le registre provincial bilingue pour les gens qui n’ont pas de médecins de famille ou d’infirmière praticienne. Le programme de parrainage avec les médecins et les infirmières est prévu pour début 2022. Le site Internet est disponible ici (Nouvelle fenêtre).

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !