•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Trop peu de mesures prises 30 ans après un rapport sur les femmes autochtones

Nahanni Fontaine est photographiée en gros plan à l'intérieur du Palais législatif du Manitoba.

Environ 1500 femmes et filles autochtones sont disparues ou ont été assassinées au Canada. Toutefois, cette estimation ne tient compte que de celles dont nous avons connaissance, précise la députée néo-démocrate Nahanni Fontaine.

Photo : Radio-Canada / Thomas Asselin

Radio-Canada

Trente ans après la Commission d'enquête sur l'administration de la justice et les Autochtones du Manitoba, plusieurs défenseurs des droits considèrent qu'il y a eu trop peu de démarches pour protéger les femmes et les filles autochtones.

Malgré les 296 recommandations du rapport de la Commission, il y a encore de nombreux cas de femmes autochtones disparues et assassinées au Manitoba, selon la députée néo-démocrate Nahanni Fontaine, qui défend la cause de ces femmes. 

« Je ne pense pas que nous puissions dire honnêtement que nous avons obtenu les résultats que nous souhaitons et que nous méritons d'avoir, parce qu'il y a encore des incidents. »

— Une citation de  Nahanni Fontaine, députée néo-démocrate de St. Johns, au Manitoba
Portrait de Josephine Martin.

Josephine Martin, qui a disparu au Manitoba en 2015, est l’une des quelque 1500 femmes et filles autochtones disparues ou assassinées au Canada.

Photo : Gracieuseté de Tanya Martin

Josephine Martin a disparu à The Pas, au Manitoba, en 2015. Âgée de 58 ans, elle a été vue pour la dernière fois près d’un magasin Giant Tiger. Personne n’a eu de ses nouvelles depuis.

Percy Ballantyne, l’ancien compagnon de Mme Martin, considère qu’il y a un mépris envers les vies autochtones .

Il y a trois décennies, la Commission sur l'administration de la justice et les Autochtones du Manitoba avait enquêté sur le meurtre brutal d'Helen Betty Osborne en 1971 et sur la mort par balle de John Joseph Harper par la police de Winnipeg en 1988.

La mort de M. Harper avait été à l'origine considérée comme un accident, mais l'enquête a révélé que l'agent avait utilisé une force excessive.

Personne n'a été condamné pour la mort d'Helen Betty Osborne pendant 16 ans. La Commission d'enquête avait conclu que les facteurs les plus importants ayant contribué au prolongement du processus judiciaire dans le cas de la jeune femme crie étaient le racisme, le sexisme et l'indifférence des Blancs.

Josephine Martin, qui a disparu au Manitoba en 2015, est l’une des quelque 1500 femmes et filles autochtones disparues ou assassinées au Canada. Toutefois, cette estimation ne tient compte que de celles dont nous avons connaissance, précise la députée néo-démocrate Nahanni Fontaine.

Un rapport tabletté?

Plusieurs des recommandations contenues dans le rapport publié par la Commission en 1991 étaient spécifiquement destinées à mieux protéger les femmes et les filles autochtones.

Le gouvernement fédéral a fait certains efforts pour mettre en oeuvre des recommandations. Ainsi, Ottawa s’est engagé en 2020 (Nouvelle fenêtre) à verser environ 44,8 millions de dollars sur 5 ans pour construire 12 nouveaux refuges afin d’aider à protéger et à appuyer les femmes et les filles autochtones qui subissent ou fuient la violence.

Pendant ce temps, des communautés autochtones et des militants s'expriment et réclament justice, indique Mme Fontaine. 

Murray Sinclair, qui a été le premier juge autochtone du Manitoba et qui a aussi été nommé cocommissaire de la Commission d’enquête en 1988, fait de même. 

« Il y a de la volonté de la part des communautés autochtones de commencer à se défendre. »

— Une citation de  Murray Sinclair, cocommissaire de l’Enquête sur l'administration de la justice et les Autochtones du Manitoba
Murry Sinclair photographié dans une pièce aux murs en bois.

Murray Sinclair a aussi été sénateur et un commissaire de la Commission de vérité et réconciliation du Canada.

Photo : Radio-Canada / Kim Kaschor

Cependant, M. Sinclair note que la plupart des recommandations dans le rapport n'ont pas été pleinement appliquées.

Avec les informations de Donna Carreiro

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !