•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Fortes pluies en C.-B. : éboulements, inondations et des milliers d’évacués

Il s'agit des « pires inondations et glissements de terrain depuis des décennies », affirme un expert.

Une femme fuit l'inondation à Abbotsford, en Colombie-Britannique.

La Ville d'Abbotsford est touchée par une inondation.

Photo : Radio-Canada / Ben Nelms

Radio-Canada

De fortes précipitations ont provoqué des inondations et des glissements de terrain dans plusieurs secteurs de la Colombie-Britannique, ce qui a entraîné l'évacuation de milliers d'habitants et coincé des automobilistes dans leur voiture.

De nombreuses autoroutes ont également été fermées par des glissements de terrain, notamment la Malahat, sur l’île de Vancouver, et la Coquihalla, entre Hope et Merritt, où plus de 200 mm de précipitations sont tombées.

Le sauvetage d’environ 275 personnes, dont 50 enfants, est en cours le long de l’autoroute 7, à Agassiz, où des voitures se sont retrouvées coincées dimanche soir après deux glissements de terrain.

La Ville de Merritt, dans l'intérieur de la province, a ordonné à ses quelque 7000 habitants d'évacuer les lieux et de se diriger vers Kamloops ou Kelowna, en raison du débordement des rivières. Les eaux ont inondé de nombreuses propriétés ainsi que les deux ponts enjambant la rivière Coldwater, et empêchent l'accès au troisième.

La tempête a également causé des milliers de pannes d’électricité dans le sud de la province.

Les lignes téléphoniques du centre d’opérations d’urgence n’étaient plus fonctionnelles lundi après-midi. Les personnes qui requièrent de l’assistance sont invitées à envoyer un courriel à eoc@rdos.bc.ca (Nouvelle fenêtre).

La Ville de Princeton, en Colombie-Britannique, inondée.

La Ville de Princeton, en Colombie-Britannique, est inondée.

Photo : Offerte par Misty Oceanna

Évacuations plus au sud

Plus de 260 résidences ont également été évacuées à Princeton, indique Spenser Coyne, maire de la municipalité, située à environ 90 kilomètres au sud de Merritt.

Toutes les écoles du district 58, qui comprend les établissements scolaires de Merritt et de Princeton, sont fermées lundi.

Encore plus au sud, à Abbotsford, dans la vallée du fleuve Fraser, les occupants de plus de 100 habitations de diverses parties de la ville ont reçu l'ordre de les évacuer, après ce que des responsables ont décrit comme les pires inondations ayant touché la région en plus d'une décennie.

Dimanche soir, la Ville d'Abbotsford a fait savoir que tous ses services d'urgence avaient été mobilisés et qu'un centre d'aide avait été ouvert pour accueillir les gens dont les logements ont été inondés.

Les résidents forcés de quitter leur domicile, ou dans l'impossibilité de rentrer chez eux en raison des inondations ou des glissements de terrain, doivent se rendre à l'Abbotsford Recreation Center pour y trouver de l'aide et un abri, a précisé la Ville.

Les pires conditions depuis des années

Il s’agit d’un événement extrême, affirme Alyssa Charbonneau, météorologiste à Environnement Canada. L’agence prévoit des précipitations totalisant 200 mm dans certains secteurs du sud de la province.

Des pluies torrentielles qui s’abattent aussi rapidement, causant des glissements de terrain et des inondations sur autant de routes, sont anormales, dit-elle.

Aux dires du chef des pompiers d'Abbotsford, Darren Lee, ces inondations sont comparables à la catastrophe qui a entraîné des centaines d'évacuations en 2006. Un expert estime, pour sa part, que cela fait des décennies que la région n'a pas subi autant de coulées de boue.

L'eau sur les routes inondées arrive dans un cours d'eau à Merritt.

La ville de Merritt, en Colombie-Britannique, est inondée.

Photo : Brandon Fawcett

C'est certainement un événement extrême, affirme ce dernier, Brent Ward, professeur en sciences de la terre à l'Université Simon Fraser.

J'en ai discuté avec des étudiants des cycles supérieurs, et nous croyons qu'il pourrait s'agir des pires glissements de terrain et inondations depuis, peut-être, 1983.

Dans un gazouillis, le ministre fédéral de la Sécurité publique, Bill Blair ,dit suivre de près la situation dans le sud de la Colombie-Britannique

Nous avons été en contact avec nos homologues provinciaux et nous sommes prêts à soutenir les Britanno-Colombiens, si nécessaire, écrit-il.

Un homme tente de balayer les feuilles d'une sortie d'une bouche d'égout inondée.

A New Westminster, dans le Grand Vancouver, les pluies torrentielles ont inondé des rues lundi.

Photo : Radio-Canada / Benjamin Sommabere

Des niveaux de rivières inquiétants

Le district régional d'Okanagan-Similkameen a ordonné aux familles vivant dans la zone électorale H de quitter leur logement immédiatement en raison des crues de la rivière Tulameen. La région fait l'objet d'un avertissement de crue, tout comme la zone autour de la rivière Coldwater, près de Brookmere.

La rivière Similkameen fait également l’objet d’un avis d’inondation.

Les responsables du Centre de prévision des rivières de la Colombie-Britannique ont déclaré qu'ils surveillaient de près le niveau des rivières autour des zones préoccupantes comme la vallée du Fraser et les environs de Hope.

Sur l’île de Vancouver, des avis d’inondation ont été diffusés lundi matin pour les rivières Cowichan, Koksilah et Englishman.

Autoroutes fermées

Le gouvernement demande aux automobilistes d'éviter les déplacements non essentiels. De nombreuses routes de la provinces sont fermées en raison de glissements de terrain, d'inondations et d'éboulis, précise le site web DriveBC (en anglais) (Nouvelle fenêtre).

Les principales autoroutes du sud de la province étaient touchées par des fermetures, en date de lundi midi, notamment :

  • L’autoroute 1 (la Malahat) au nord de Goldstream sur l’île de Vancouver;
  • L'autoroute 1 entre Agassiz et Spences Bridge, entre Sicamous et Revelstoke et à l’est de Golden;
  • L'autoroute 5 (la Coquihalla) entre Hope et Merritt;
  • L'autoroute 3 à la hauteur de Sunshine Valley;
  • L'autoroute 7 entre Maple Ridge et Hope;
  • L’autoroute 99 (la Sea to Sky) à la hauteur de l’autoroute Westminster et au sud de Lillooet.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !