•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une série d’assouplissements des restrictions sanitaires désormais en vigueur

Des cahiers de karaoké reposent sur une table.

Le karaoké est de nouveau permis dans les bars.

Photo : Radio-Canada / Claude Bouchard

Radio-Canada

De nouveaux assouplissements des règles concernant la COVID-19 entrent en vigueur au Québec, notamment la fin des registres de clients dans les bars et les restaurants, et le retour tant attendu de la danse et du karaoké.

Même si les tenanciers et les restaurateurs devront continuer de s’assurer que leurs clients montrent leur passeport vaccinal à l’entrée, plusieurs d'entre eux se réjouissent de ces allégements.

Le registre, ça va faire toute une différence, affirme le copropriétaire de La Voie Maltée, Daniel Giguère. C’était toute une perte de temps et ça prenait plus de main d'œuvre aussi.

M. Giguère a bon espoir aussi que ses restaurants de Québec retrouveront des clients vu que le télétravail n’est plus privilégié par le gouvernement.

En effet, Québec avait annoncé que la consigne encourageant le télétravail allait être levée dès la mi-novembre.

Il sera également possible de se lever de sa place et de danser dans les lieux de rassemblement publics tels que les salles de spectacle, les lieux de culte, les congrès ou les conférences.

La pratique des sports hivernaux extérieurs comme le ski de fond, le patinage ou le hockey n’est plus visée par le passeport vaccinal.

Des milliers d’élèves du secondaire n’auront plus à porter le masque à travers la province, mais au Saguenay-Lac-Saint-Jean cet assouplissement était déjà en vigueur.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !