•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

239 chiens de traîneau saisis : les propriétaires contestent

Un chien de traîneau blanc qui boite.

Un chien de Windrift Adventures dans une vidéo captée par Dylan Blake, en 2018. (Archives)

Photo : La Presse canadienne / Dylan Blake (photo fournie)

Radio-Canada

Une famille ontarienne se bat contre la saisie par la province de plus de 200 de ses chiens de traîneau.

Trois de ces chiens, qui appartenaient à la famille exploitant l'entreprise de traîneaux à chiens Windrift Adventures, sont morts depuis lors sous la garde du gouvernement.

Les services de protection des animaux de la province ont saisi 239 chiens dans deux propriétés au nord de Barrie à la fin de septembre.

Ils affirment que Windrift Adventures n'a pas respecté l'ordre de fournir des laisses plus longues et une meilleure isolation pour les niches des chiens.

L'entreprise fait appel de la décision et l'affaire doit être entendue par la Commission d'examen des soins aux animaux à partir de lundi.

Le gouvernement a affirmé à la commission que deux chiens sont morts d'une infection bactérienne, tandis que Windrift soutient que le gouvernement lui a dit qu'un troisième est mort d'un cancer du foie.

Windrift allègue que la saisie des chiens n'était pas légale et qu'il est préférable que les animaux lui soient confiés plutôt qu'au gouvernement.

La province soutient qu'elle a saisi les chiens légalement et qu'elle ne peut les remettre dans une situation qui a déjà été jugée comme les mettant en détresse.

Avec les informations de La Presse canadienne

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !