•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les cas de COVID-19 continuent de s’accumuler dans les écoles de Beauce

Chargement de l’image

Les écoles représentent le principal vecteur de transmission du virus dans la région. (archives)

Photo : Radio-Canada

Chargement de l’image

Le Centre de services scolaire de Beauce-Etchemins (CSSBE) est toujours aux prises avec de nombreux cas dans ses établissements. Pas moins de 21 cas de COVID-19 ont été confirmés dans 12 écoles du CSSBE jeudi.

Toutefois, seulement deux classes, l'une à l’école primaire les Sitelles à Saint-Georges et l'autre à l’école Monseigneur-Feuiltault à Sainte-Marie, sont fermées.

Les écoles représentent le principal vecteur de transmission du virus dans la région.

Selon les données du Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches, 67 % des éclosions sur son territoire surviennent dans des écoles.

Liste des écoles touchées :

  • 6 cas à l’école Notre-Dame de Lac-Etchemin – aucun isolement supplémentaire
  • 2 cas à l’école l’Envolée (Frampton) – aucun isolement supplémentaire
  • 2 cas à la polyvalente Benoît-Vachon (Sainte-Marie) – aucun isolement supplémentaire
  • 2 cas à l’école les Sittelles (Saint-Georges) – une classe fermée
  • 2 cas à l’école Monseigneur-Feuiltault (Sainte-Marie) – une classe fermée
  • 1 cas à l’école Maribel (Sainte-Marie) – aucun isolement supplémentaire
  • 1 cas à l’école Grande-Coudée (Saint-Martin) – aucun isolement supplémentaire
  • 1 cas à l’école De Léry-Monseigneur-De Laval (Beauceville) – aucun isolement supplémentaire
  • 1 cas à l’école l’Éco-Pin (Notre-Dame-des-Pins) – aucun isolement supplémentaire
  • 1 cas à l’école D’Youville (Saint-Joseph-de-Beauce) – aucun isolement supplémentaire
  • 1 cas au Centre de formation des bâtisseurs (Sainte-Marie) – aucun isolement supplémentaire
  • 1 cas à l’école Monseigneur-Fortier (Saint-Georges) – aucun isolement supplémentaire

Portrait épidémiologique de la région

Avec les 64 nouveaux cas confirmés vendredi, la région de Chaudière-Appalaches compte maintenant 511 cas actifs. Parmi les personnes infectées, seulement huit sont hospitalisées, dont une aux soins intensifs.

Le dernier bilan ne fait état d’aucun décès.

Parmi les récentes éclosions, 16 % sont survenues dans des commerces. Il s’agit du deuxième secteur dans la région au sein duquel le virus se transmet le plus après les écoles.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !