•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La Ville de Montréal dévoile son plan de retour au bureau pour ses employés

Des immeubles de bureaux du centre-ville de Montréal.

Environ le quart des employés de la Ville de Montréal sont en télétravail à temps plein depuis le début de la pandémie. À partir du 29 novembre, ils pourront retourner au bureau en formule hybride.

Photo : Radio-Canada / Ivanoh Demers

Radio-Canada

Les employés de la Ville de Montréal qui sont encore en télétravail à temps plein retourneront dans leurs bureaux dans un modèle hybride à compter du 29 novembre. C’est ce qu’a indiqué le cabinet de la mairesse et du comité exécutif dans un communiqué publié vendredi.

La Ville de Montréal compte près de 28 000 employés. Depuis le début de la pandémie de COVID-19, 25 % de ces employés sont demeurés en télétravail à temps plein. La Ville indique que la majorité de ses employés sont déjà retournés dans ses bureaux, ou qu'ils y sont sur une base régulière.

Les assouplissements aux mesures sanitaires, notamment la diminution de la distanciation minimale entre les personnes, qui est réduite à un mètre à l’intérieur, permettent la levée de la consigne qui enjoignait aux employeurs d'offrir le télétravail à leurs employés.

Ce retour au bureau est une bonne nouvelle pour la métropole. C’est un signal fort pour la reprise économique du centre-ville. Il faut donner l'exemple et nous encourageons les autres organisations et les entreprises à emboîter le pas. Ensemble, nous allons bâtir le Montréal d'aujourd'hui et de demain, affirme la mairesse de Montréal, Valérie Plante, dans le communiqué.

La pandémie a durement frappé le centre-ville. Le taux d'inoccupation des bureaux est passé de 11,5 % à 14,2 % en un an, selon une nouvelle étude publiée en octobre.

La Ville de Montréal espère que le passage au modèle hybride, pour ses employés, permettra le retour à une nouvelle normalité au centre-ville, en plus de favoriser la conciliation travail-famille.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !