•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des entreprises d’Eskasoni profitent de la fibre optique

Des câbles de fibre optique branchés dans un appareil de réseautage.

Eskasoni est sur la voie de brancher tous ses foyers à Internet haute vitesse par fibre optique (archives).

Photo : iStock

Radio-Canada

La communauté mi’kmaw d’Eskasoni, en Nouvelle-Écosse, est sur la voie de brancher tous ses foyers à Internet haute vitesse par fibre optique.

Le chef et le conseil d’Eskasoni se sont donné le but il y a quelques années d’offrir le service à fibre optique à tous les membres de la communauté.

Environ 850 foyers sur 1100 sont branchés jusqu’à présent, indique le directeur général des affaires d’Eskasoni, Steve Parsons.

Trois hommes assis à une table donnent une conférence de presse.

Loran Tweedie et le chef Leroy Denny ont présenté le partenariat conclu par les entreprises Eskasoni Communications et Seaside Communications en juin 2020.

Photo : CBC/Brent Kelloway

La communauté a fondé l’an dernier sa propre entreprise de télécommunication avec l’appui financier des gouvernements du Canada et de la Nouvelle-Écosse. Elle a aussi établi un partenariat avec l’entreprise Seaside Communications, à Sydney.

Seaside a relié Sydney et Eskasoni par un câble à fibre optique. Des travailleurs d’Eskasoni effectuent les travaux de branchement à domicile. Steve Parsons explique qu’il s’agit de quatre membres de la communauté et que ce sont des techniciens certifiés et formés par l’entreprise Bell.

Un espoir de croissance

Une résidente d’Eskasoni, Mariah Battiste, possède à son domicile un petit commerce de produits de perlage, nommé Sundaylace Creations.

Elle est abonnée au service Internet haute vitesse de Bell et attend d’être branchée au nouveau réseau à fibre optique. Son entreprise, précise-t-elle, fonctionne avec quatre téléphones, trois ordinateurs, deux tablettes électroniques et deux imprimantes. Tous ces appareils sont connectés et ils drainent le signal Internet, dit-elle.

Mariah Battiste devant ses étalages.

Mariah Battiste, résidente d'Eskasoni, estime que son commerce en ligne de produits de perlage passera à un niveau supérieur grâce à Internet haute vitesse sur fibre optique.

Photo : Gracieuseté/Mariah Battiste

Mme Battiste ajoute qu’elle a essayé le service sur fibre optique chez des voisins et qu’elle a noté une différence positive. Elle estime que son entreprise pourra passer à niveau supérieur grâce au service Internet à fibre optique.

Wagmatcook pourrait être la prochaine

Le reste des 1100 foyers d’Eskasoni devraient être branchés dans les prochaines semaines, estime Steve Parsons.

Lorsque ces travaux seront terminés, Eskasoni pourrait envisager d’offrir le service à fibre optique à d’autres communautés autochtones, par exemple à celle de Wagmatcook, indique M. Parsons.

Cette possibilité s'inscrit dans le permis accordé par le Conseil de la radiodiffusion et des télécommunications canadiennes, et Eskasoni devrait payer les coûts de l’installation du câble à fibre optique.

D'après un reportage de Holly Conners, de CBC

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !