•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Garantie de construction résidentielle vise à inspecter 100 % des habitations neuves

Un travailleur s'affaire sur une maison en construction dans une banlieue d'Halifax.

L'organisme Garantie de construction résidentielle (GCR) ne précise pas combien d’inspections ont été réalisées dans les dernières années, mais s’attend à en faire environ 12 000 l’an prochain (archives).

Photo : Radio-Canada / Jonathan Villeneuve

Radio-Canada

Garantie de construction résidentielle (GCR) vise à inspecter toutes les habitations neuves assujetties au plan de garantie obligatoire dès 2023.

Garantie de construction résidentielle s’engage aussi à inspecter au moins 80 % de ces habitations en 2022 avant de passer à 100 % l’année suivante, indique l’organisme à but non lucratif par communiqué.

Garantie de construction résidentielle ne précise pas combien d’inspections ont été réalisées au cours des dernières années, mais s’attend à en faire environ 12 000 l’an prochain.

Deux types d’inspections seront conduites par Garantie de construction résidentielle pour atteindre ses objectifs, soit l’inspection 360 et l’inspection ciblée. Dans le premier cas, l’inspecteur de Garantie de construction résidentielle s’assure de la qualité de la construction en vérifiant jusqu’à 469 points selon l’étape à laquelle est rendu le projet.

Pour ce qui est de l’inspection ciblée, celle-ci porte sur des éléments précis qui sont identifiés à partir de son système de classification des éléments faisant le plus souvent l’objet de réclamations de la part des consommateurs, explique l’organisme.

Ces deux approches, qui sont complémentaires, vont permettre à Garantie de construction résidentielle de réaliser un maximum d’interventions sur les chantiers de construction tout en nous assurant que chaque intervention porte sur des problématiques concrètes, selon le PDG de Garantie de construction résidentielle, Daniel Laplante, cité dans le communiqué.

Garantie de construction résidentielle ne précise pas quelle sera la proportion d’inspections 360 et d’inspections ciblées qui seront effectuées.

Dans les deux cas, lorsqu’un inspecteur relève des non-conformités, l’entrepreneur a l’obligation de les corriger et doit en fournir les preuves à Garantie de construction résidentielle, précise-t-on.

Si les corrections ne sont pas jugées suffisantes, Garantie de construction résidentielle pourra faire une inspection de suivi ou exiger des actions supplémentaires.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !