•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Guimauve : la créativité éclatée de Daniel Grenier

Daniel Grenier est devant une moto sur la route. Guimauve est écrit dans le ciel.

L'affiche du court métrage « Guimauve ».

Photo : Photo de Michel Grenier et graphisme d'Isabelle Beaumier

Anik Moulin

L'humoriste de Victoriaville Daniel Grenier présente son premier court métrage, Guimauve. Le film d'une quinzaine de minutes est muet et totalement à l'image de l'humour de l'ex-Chick'n Swell : déjanté, absurde, bon enfant.

Ce que j'aime le plus, c'est de partir de l'idée la plus simple et de la pousser le plus loin possible, affirme l'artiste. Ces derniers mois, ce dernier avait besoin de créer d'une nouvelle façon, d'où l'idée d'explorer le court métrage.

« Je me suis dit : liberté totale! Puis si j'ai une idée, je la fais, c'est tout!  »

— Une citation de  Daniel Grenier, artiste et humoriste

Le court film, tourné surtout à Warwick, raconte les péripéties d'un homme ingénu, mais tenace, qui recherche désespérément sa guimauve perdue. Vous avez bien lu!

On va y aller dans des métaphores, mais c'est un parallèle avec une quête que tout le monde a quelque part. De croire en quelque chose, aussi petite qu'elle puisse être. C'est de croire en quelque chose et de faire des pas vers cette direction-là, explique l'artiste.

Robin Aubert, ami d'enfance

Le personnage principal de Guimauve est interprété par Daniel Grenier, mais quelques figurants apparaissent dans le court métrage, dont le comédien et réalisateur estrien Robin Aubert. Cette scène représente d'ailleurs l'un des moments désopilants du court métrage, alors que Robin embarque Daniel dans sa camionnette parce que ce dernier fait du pouce.

« Cette scène-là, je pense qu'on l'a reprise quinze fois! On riait comme deux niaiseux dans le pick-up! C'était tellement l'fun. Je le connais depuis que j'ai 11 ans, Robin. On dirait que c'était comme si j'étais encore adolescent, dans le pick-up!  »

— Une citation de  Daniel Grenier, artiste et humoriste

Festivals de courts métrages

Daniel Grenier a récemment présenté son court métrage sur grand écran au Carré 150 de Victoriaville, mais il souhaite qu'il soit vu ailleurs.

Je l'ai envoyé dans plusieurs festivals, aux États-Unis, en Angleterre, en Espagne. Je vais voir! [...] À date, j'ai eu tellement de plaisir à le faire, c'est déjà beaucoup, conclut avec philosophie l'humoriste, qui espère même réitérer l'expérience cinématographique.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !