•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L’eau au cœur des préoccupations de la nouvelle maire de Saint-Pacôme

La municipalité de Saint-Pacôme au Kamouraska

Saint-Pacôme (archives)

Photo : Radio-Canada

La nouvelle maire de Saint-Pacôme, Louise Chamberland, l'affirme hors de tout doute : la construction d'une nouvelle usine de traitement des eaux pour régler le problème de manganèse est écartée.

Nous sommes environ 1600 citoyens pacômois. On parle de plusieurs millions de dollars pour une nouvelle usine. Je vous le dis d'emblée, c'est malheureusement trop cher pour nous, affirme la maire.

La concentration de manganèse dans l'eau pacômoise préoccupait l'ex-maire, Robert Bérubé. La Municipalité avait même mandaté une firme d'expert afin d'étudier la possibilité d'acheminer de l'eau de Rivière-Ouelle vers sa voisine au sud. Malheureusement pour Saint-Pacôme, l'étude a révélé que la solution envisagée était impossible.

Qu'à cela ne tienne, Louise Chamberland n'a pas l'intention de baisser les bras. Un plan C, pour ainsi dire, pourrait contribuer à régler le problème.

Présentement, on essaie de trouver un emplacement pour un nouveau puits. Avec ça, on pourrait nettoyer les puits qui sont affectés par le manganèse. Pour le moment, on continue à utiliser les puits affectés. Toutefois, un moment donné, ce ne sera plus possible, affirme-t-elle.

Évier de salle de bain rempli d'eau de couleur brun pâle.

La présence de manganèse dans l'eau de Saint-Pacôme, même si elle n'est pas néfaste pour la santé, est plutôt désagréable pour les citoyens pacômois. (archives)

Photo : Twitter / @Curtis Rumbolt

Si la nouvelle maire s'empresse de préciser que la concentration de manganèse à Saint-Pacôme ne représente aucun risque pour la santé, elle ajoute que sa présence est plutôt désagréable pour les citoyens.

« Ça tache. Ça fait comme une mélasse. Je suis bien placée pour le savoir puisque je suis moi-même touchée par le problème. Disons simplement que je dois changer de lave-vaisselle assez régulièrement. »

— Une citation de  Louise Chamberland, nouvelle maire de Saint-Pacôme

Si on veut assurer le développement de la municipalité et si on veut attirer de nouveaux résidents chez nous, à un moment donné, on n'aura pas le choix de régler ça. C'est l'une de mes priorités, ajoute Mme Chamberland.

Station Plein-air : oubliez ça!

Pour les Pacômois qui souhaitaient le retour du ski alpin à la Station Plein-air, Louise Chamberland préfère être honnête et transparente : oubliez ça.

La montagne n'a plus aucun équipement. On a tout vendu. Il faudrait un nouveau remonte-pente, une nouvelle surfaceuse, des canons à neige. Vous vous imaginez? Ça coûterait des millions de dollars et, je vous le rappelle, on est 1600 citoyens pour payer la note, tranche la maire.

« Évidemment, la montagne demeure disponible pour les gens qui veulent faire des activités hivernales comme de la glissade, par exemple. Tout ce qu'on peut faire, c'est rendre la vie facile à celles et ceux qui veulent l'utiliser, comme le Comité du parc. »

— Une citation de  Louise Chamberland, nouvelle maire de Saint-Pacôme
Portrait de Louise Chamberland.

La nouvelle maire de Saint-Pacôme, Louise Chamberland.

Photo : Facebook / Louise Chamberland

Mme Chamberland souhaite plutôt concentrer ses efforts, en tant que maire, à recréer une cohésion municipale avec les organismes communautaires.

La pandémie n'a pas aidé. Toutefois, je désire joindre tous les organismes œuvrant dans la municipalité. Je veux savoir comment on peut les épauler et leur rendre la vie plus facile. Je pense aux Jardins du Clocher, en pleine expansion, qui pourrait devenir un lieu communautaire intéressant, conclut Mme Chamberland.

Pour l'heure, la maire dit déjà travailler sur le dépôt du budget de la Municipalité, qui doit être présenté avant la fin de l'année.

Louise Chamberland a été élue avec 51,8 % des appuis, devançant son opposant Sarto Dubé par seulement 25 voix. Toute l'équipe chapeautée par la maire a été élue au conseil municipal.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !