•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L’arracheuse de temps, sublimer le deuil en fantastique selon Fred Pellerin

Chargement de l’image

Céline Bonnier dans le rôle de La Stroop, survenante temporaire et sorcière à long terme

Photo : Les Films Séville / Attraction Images / Laurence Grandbois Bernard

Radio-Canada

L’arracheuse de temps, troisième adaptation d’un conte de Fred Pellerin pour le grand écran, sortira en salle le 19 novembre prochain. Cette réflexion fantaisiste sur la mort a été mise en images par le réalisateur Francis Leclerc, qui a pu compter sur une riche distribution pour incarner l’éventail de personnages colorés imaginés par le conteur.

Le conte a été écrit à l’origine en 2007, alors que Fred Pellerin était lui-même en deuil. Mon père est mort subitement. C’était un être très en santé et tout d’un coup, il a penché sa tête et il était mort. Donc j’avais des comptes à régler avec la mort. Moi, j’ai eu un deuil de colère quand mon père est mort, a expliqué le conteur à Nabi-Alexandre Chartier, journaliste culturel pour Radio-Canada.

La trame du film met en scène un garçon de 11 ans (le petit Fred Pellerin), en 1988, à Saint-Élie-de-Caxton. Celui-ci s’inquiète de la santé de sa grand-mère vieillissante, Bernadette. Pour le rassurer, elle lui raconte l’histoire de l'arracheuse de temps. Le récit de son aïeule fera revivre les personnages extraordinaires du village de 1927. Par des tours rocambolesques, ils élimineront la mort qui les menace.

Le long métrage, qui oscille entre la comédie, le mélodrame et le fantastique, met en vedette plusieurs interprètes comme Michèle Deslauriers, méconnaissable en grand-mère Bernadette, et des nouveaux visages comme le jeune Oscar Desgagnés, qui incarne le petit Fred Pellerin en plus d’y ressembler comme deux gouttes d’eau, et Jade Charbonneau, qui joue Bernadette enfant. Et Pier-Luc Funk y tient un rôle à contre-emploi, celui de curé.

La distribution comprend également Marc Messier, Céline Bonnier, Émile Proulx-Cloutier, Michèle Deslauriers, Sonia Cordeau et Geneviève Schmidt.

Avoir les moyens de ses ambitions

Les premières images dévoilées dans la bande-annonce laissent entrevoir tout le soin apporté à la facture visuelle de L’arracheuse de temps. Pour créer un film fantastique, une rareté au Québec, avoir les moyens de ses ambitions était un prérequis pour son réalisateur Francis Leclerc.

Il y en a eu quand même des films au Québec qui ont frôlé le fantastique, et souvent c’est boboche parce qu’on n’a pas d’argent. Moi, c’était comme une condition, il fallait qu’on ait les moyens de faire ce film-là comme du monde, a-t-il affirmé à Nabi-Alexandre Chartier.

Selon Pierre-Luc Funk, le réalisateur a réussi à relever le défi avec brio. C’est la première fois que je vois quelque chose d’aussi puissant, qui donne un feeling que tu pourrais avoir quand tu regardes un film de Tim Burton. D’être enfin capable de faire ça ici, je ne pense pas qu’il y a 10 ans ça aurait été possible, a-t-il affirmé à Catherine Richer, chroniqueuse culturelle au 15-18.

D’autres contes de Fred Pellerin à venir au grand écran

Également en entrevue avec Catherine Richer, le producteur du film Antonello Cozzolino a laissé entendre que sa relation avec l'oeuvre de Fred Pellerin était loin de prendre fin.

En fait, son but avoué est d’adapter tous les contes de l’auteur pour le grand écran. D'ailleurs, il confirme que Fred Pellerin travaille déjà à l'adaptation du scénario de son spectacle De Peigne et de misère, qui tourne autour du personnage de Méo, et qui sera repris par Marc Messier, alors que Francis Leclerc en signera à nouveau la réalisation.

Avec les informations de Nabi-Alexandre Chartier, journaliste culturel à Radio-Canda, et de Catherine Richer, chroniqueuse culturelle à l'émission Le 15-18.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !