•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Quand le drone trahit des trafiquants de drogue à la prison de Québec

Un drone en vol.

Un drone en vol (archives)

Photo : Radio-Canada

Tenter de faire entrer de la drogue dans une prison peut être lucratif, mais représente aussi son lot de risques. Deux hommes de Québec l'ont appris à leurs dépens mercredi soir.

Vers 19 h, des gardiens du Centre de détention de Québec ont repéré un drone qui volait près de l'établissement du secteur Orsainville.

Mis au courant, des patrouilleurs de la Sûreté du Québec ont rapidement ratissé les alentours de la prison. Ils ont ainsi mis la main sur les suspects de 29 et 30 ans, arrêtés à quelques jets de pierre du centre de détention.

Les présumés trafiquants ont été remis en liberté sous promesse de comparaître ultérieurement au palais de justice de Québec.

Ils seront notamment accusés de possession et de trafic de stupéfiants.

Les policiers ont saisi le drone, plus de 3000 $ en argent comptant, de la poudre blanche, deux téléphones intelligents ainsi qu'un véhicule.

Le succès de cette opération a été le fruit d’une étroite collaboration entre les corps policiers et l’établissement de détention, souligne la Sûreté du Québec.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !