•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des affiches de l’époque de la Deuxième Guerre mondiale découvertes à Rimouski

Chargement de l’image

Des employés de la Ville de Rimouski ont découvert, dernièrement, des affiches datant de la Deuxième Guerre mondiale, en creusant près d’un réseau d’aqueduc.

Photo : Radio-Canada / Simon Turcotte

Chargement de l’image

Des employés de la Ville de Rimouski ont découvert dernièrement des affiches de rues d'un camp militaire de l'époque de la Deuxième Guerre mondiale. Ils ont fait la découverte en creusant près d’un réseau d’aqueduc.

Les affiches indiquant le nom des rues du camp ont été trouvées sous la 4e rue.

Elles sont en fait des vestiges du Camp militaire 55 qui se trouvait à Rimouski au moment de la Deuxième Guerre mondiale.

Chargement de l’image

Le camp militaire de Rimouski, vers 1948

Photo : BanQ Rimouski/Fonds J.-Gérard Lacombe

Selon l’historien François Dornier, qui a écrit un livre et donné plusieurs conférences sur l'histoire militaire de la région, les noms 1re rue, 2e rue et 3e rue représentaient les noms des rues du camp.

Elles étaient peintes à la main par les militaires.

Chargement de l’image

C'est en creusant près d’un réseau d’aqueduc que les affiches ont été découvertes par les employés municipaux.

Photo : Radio-Canada / Simon Turcotte

C’est au début de l’année 1940 que le campement a été installé, mentionne M. Dornier. Les entraînements se sont terminés en 1943, dit-il.

À l'époque, des milliers de jeunes adultes de l'Est-du-Québec ont participé à un entraînement militaire de base en vue d’une mobilisation éventuelle au Canada.

Les entraînements avaient lieu sur plusieurs semaines et incluaient entre autres le maniement d'armes, de l'équipement militaire, la tiraille, l'uniforme et la marche militaire.

Chargement de l’image

Le camp 55 a été installé en 1940 puis a été démantelé quelques années plus tard.

Photo : Radio-Canada / Maxence Matteau

Trois ans plus tard, en 1946, les bâtiments étaient déjà démantelés, démolis, les terrains étaient utilisés à d’autres fins, raconte François Dornier.

Il ajoute que toutes les installations militaires qui ont été construites durant la Seconde Guerre mondiale au Canada étaient des bâtiments en bois temporaires, qui ne pouvaient durer que quelques années.

Un seul bâtiment du Camp 55 est toujours debout.

Chargement de l’image

Le seul bâtiment du Camp 55 à être toujours debout a été rénové.

Photo : Radio-Canada / Simon Turcotte

À l'époque, c'était le gymnase des militaires, aussi appelé le drill house.

Par la suite, le bâtiment a servi de garage à Transports Québec, avant d'être acheté dans les dernières années par Immeubles Plourde.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !