•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La 46e édition de la Classique de hockey des écoles secondaires se déroulera à Dieppe

La ville accueillera le tournoi pour la première fois.

Cinq adolescents portant des chandails de hockey posent l'air très sérieux devant une table remplie de trophées.

La Classique de hockey des écoles secondaires sera jouée à Dieppe, au Nouveau-Brunswick, du 25 au 28 novembre 2021.

Photo : Radio-Canada / Yvan Roy

Radio-Canada

Dieppe accueillera pour la première fois dans ses arénas la Classique de hockey des écoles secondaires, du 25 au 28 novembre. Il s’agit de la 46e édition du tournoi.

Lors de la conférence de presse, les joueurs et joueuses étaient fébriles de pouvoir envisager de jouer des parties dans un esprit de compétition.

Au total, 18 équipes ont confirmé leur participation. D’autres équipes pourraient s’ajouter d’ici l’événement.

Le président de la compétition, David Melanson, fait partie de l’organisation du tournoi depuis 1999. En déplaçant l’événement à Dieppe, il croit que le tournoi avait besoin de ça.

C'était le temps pour un changement après 45 années. La Ville de Dieppe nous a fait une proposition financière que nous ne pouvions refuser, mentionne-t-il.

Selon lui, c’est le meilleur tournoi scolaire au pays. En temps normal, des équipes d’un peu partout au Canada se déplacent pour y participer.

M. Melanson a tout de même admis que l’organisation de l’édition actuelle du tournoi n’a pas été facile.

On a perdu une vingtaine d'équipes en provenance surtout du Québec et de la Nouvelle-Écosse. Maintenant, on tourne la page, c’est un nouveau départ. L’important, c’est qu’on va avoir du bon hockey, dit-il.

Six adolescentes portant des chandails de hockey de leur école secondaire devant une table couverte de trophées.

La Classique de hockey des écoles secondaires sera jouée à Dieppe, au Nouveau-Brunswick, du 25 au 28 novembre 2021.

Photo : Radio-Canada / Yvan Roy

Pour lui, il était important de pouvoir offrir le tournoi cette année.

Le niveau de jeu demeure toujours élevé pour le tournoi. Il y a les équipes de la conférence de l’Est qui seront présentes et qui offrent un bon spectacle, tout comme Bathurst et Kennebacasis Valley, affirme David Melanson.

Au fil des années, le tournoi est devenu un incontournable, particulièrement maintenant, car il offre une belle vitrine au développement du hockey féminin.

C’est un des tournois qui permet autant aux filles qu’aux garçons de se distinguer en même temps. De plus, nous remettons des bourses d’études, nous avons remis au-delà de 100 000 dollars en bourse d’études lors des éditions précédentes. L'objectif est toujours de poursuivre cette tradition dans les années à venir, soutient David Melanson.

Un texte d'Yvan Roy

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !