•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Trouver le sosie de son chat à travers l’histoire de l’art grâce à l’IA

Un chat est comparé à une œuvre d'art d'un chat similaire.

Un chat de ruelle est comparé à l'œuvre Hanging scroll de Zhu Ling, issue de la collection du Metropolitan Museum of Art.

Photo : Google

Radio-Canada

Avez-vous déjà fréquenté un musée et aperçu une toile qui représentait le sosie de Mitaine, votre chat adoré? Une intelligence artificielle de Google, nommée Pet Portraits, parcourt pour vous des dizaines de milliers d'œuvres d’art à la recherche du double de votre animal de compagnie.

En 2018, le logiciel Art Selfie de Google permettait aux internautes de trouver leur double dans une œuvre d’art, à l’aide d’un égoportrait. L’outil était devenu viral en accueillant quelque 120 millions de requêtes, et avait soulevé des questions quant à la vie privée.

Un égoportrait de l'acteur Kumail Nanjiani à côté d'un portrait d'un jeune homme peint par Mohammed Al Mazrouie.

L'acteur Kumail Nanjiani a publié cette photo sur Twitter avec la mention « Celle-ci n'est pas trop mal! »

Photo : Kumail Nanjiani / Barjeel Art Foundation / Twitter

Mais voilà que votre chien, chat, poisson, oiseau, reptile, cheval ou lapin pourra se prêter au même exercice de comparaison à travers des dizaines de milliers d'œuvres d’établissements du monde entier, comme des musées et galeries d’art.

Votre compagnon animal pourrait être associé à des figurines de l'Égypte ancienne, à des œuvres d'art de rue mexicaines, à des aquarelles chinoises, énumère dans un billet de blogue Michelle Luo, gestionnaire de produit de Google Arts & Culture.

La marche à suivre

Pour trouver le sosie de son animal de compagnie, on ouvre d’abord l’application Google Arts & Culture sur un appareil Android ou iOS. On se rend ensuite dans l’onglet de l’appareil photo arc-en-ciel au bas de l’écran, puis on prend une photo de sa bête à quatre pattes (ou deux!). Les internautes peuvent aussi télécharger une image à partir de leur galerie personnelle sur leur téléphone intelligent.

L’intelligence artificielle fait ensuite son œuvre, en reconnaissant d’abord l’emplacement de l’animal sur l’image. Puis, l’algorithme d’apprentissage automatique parcourt son catalogue d'œuvres d’art pour trouver l’animal qui lui ressemble le plus.

Les images de comparaison sont exportables en plusieurs formats, dont en GIF animés et en JPEG. Les internautes qui s'intéressent à l’histoire de l’art peuvent aussi en apprendre davantage sur les toiles, les sculptures et autres œuvres mettant en scène des animaux, qu’ils soient fictifs ou réalistes.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !