•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La Colombie-Britannique cherche des camionneurs

Chargement de l’image

Le recrutement de camionneurs est difficile en Colombie-Britannique. (Archives)

Photo : Nicolas Therrien

Une pénurie de camionneurs en Colombie-Britannique pourrait avoir un impact sur le transport des marchandises et le prix des produits.

C’est ce qu’affirme l’Association des camionneurs de la Colombie-Britannique. La pandémie a exacerbé la pénurie que connaissait déjà l’industrie, déclare le président-directeur général de l’Association des camionneurs de la Colombie-Britannique, Dave Earle.

Le PDG croit que beaucoup de gens se font une fausse idée du métier de camionneur.

« Tout le monde pense que les camionneurs font tous de longues journées, mal installés et loin de la maison pour de longs moments. »

— Une citation de  Dave Earle, PDG, Association des camionneurs de la Colombie-Britannique

Les longs trajets ne constituent qu'environ 50 % de l’industrie, et les camionneurs qui les font sont mieux rémunérés en conséquence.

« Nous cherchons aussi beaucoup de camionneurs pour faire de courts trajets. Des camionneurs qui pourront être de retour à la maison tous les soirs. »

— Une citation de  Dave Earle, PDG, Association des camionneurs de la Colombie-Britannique

Laurent Flambourari est camionneur depuis 15 ans. Il croit que le coût de la formation est un obstacle pour plusieurs. Certains doivent payer 5000, 8000, jusqu’à 10 000 $ pour leur formation.

Chargement de l’image

Lorsqu'un maillon de la chaîne d'approvisionnement est brisé ou fonctionne au ralenti, c'est toute la chaîne qui en souffre et, en fin de compte, les clients.

Photo : Radio-Canada

Un effet boule de neige

Alors que les gens vont tranquillement penser à acheter et à envoyer des cadeaux de Noël, l'Association des camionneurs de la Colombie-Britannique affirme que la pénurie de camionneurs pourrait occasionner des retards dans la livraison des marchandises et des hausses de prix.

Un retard peut avoir un effet boule de neige et retarder toute la chaîne d'approvisionnement , explique Dave Earle.

Le Conseil canadien du commerce de détail confirme que tout problème dans la chaîne d'approvisionnement, par exemple une pénurie de camionneurs, peut entraîner des hausses de prix des produits lorsque les commerçants ne peuvent absorber les frais supplémentaires.

Il recommande aux consommateurs qui veulent éviter des déceptions de faire leurs achats des fêtes plus tôt.

Avec des informations de l'émission The Early Edition

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !