•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les Néo-Brunswickois appuient les grévistes du SCFP selon un sondage

Manifestant tenant une affiche: Higgs Resign, Cardy Too.

Des grévistes du SCFP ont manifesté mardi à Moncton.

Photo : Radio-Canada / Guy Leblanc

Radio-Canada

Un sondage commandé par la division du Nouveau-Brunswick du Syndicat canadien de la fonction publique (SCFP) révèle qu’une forte majorité des Néo-Brunswickois soutient une augmentation salariale aux employés du gouvernement.

Parmi les personnes sondées, 82 % appuient une augmentation salariale supérieure au coût de la vie, dont 64,5 % disent l’appuyer fortement.

Ceux qui ont déclaré voter pour le Parti progressiste-conservateur appuient cette demande à 59 % alors que les électeurs libéraux appuient la hausse des salaires à 94 %.

Le sondage a été effectué entre le 4 et le 6 novembre auprès d’un échantillon de 1184 Néo-Brunswickois âgés de plus de 18 ans par l'entremise d'un système de réponse vocale interactive à des numéros de téléphone fixe et cellulaire entre le 4 et le 6 novembre, en anglais et en français. La marge d'erreur pour un échantillon de sondage de cette taille est de +/- 2,8 %, 19 fois sur 20.

Le niveau de soutien à nos membres a été incroyable, des voitures qui klaxonnent en passant aux entreprises locales qui donnent de la nourriture et du café à nos membres, il y a un véritable sentiment communautaire sur les lignes de piquetage , a déclaré le président du SCFP au Nouveau-Brunswick Stephen Drost dans un communiqué.

Le sondage n'évoque pas la question de l'imposition d'un régime de pension à risque partagé, élément au coeur de l'impasse entre le gouvernement et le syndicat.

La popularité de Blaine Higgs dégringole

Lors des dernières élections en septembre 2020, les conservateurs de Blaine Higgs ont récolté 39,3 % du vote populaire.

Selon le sondage, si des élections avaient lieu maintenant, les libéraux remporteraient 39,8 % des votes et les conservateurs 20,5 %.

Blaine Higgs interviewé en mêlée de presse.

Le premier ministre Blaine Higgs récolte 23,4 % d'appuis selon le sondage.

Photo : Radio-Canada

La popularité du chef Blaine Higgs est aussi malmenée. À la question : Avez-vous une impression favorable ou défavorable de Blaine Higgs, les personnes sondées ont répondu à 67 % avoir une opinion défavorable ou très défavorable. Près de la moitié (48 %) disent avoir une opinion très défavorable.

Ces résultats sont alignés avec ceux d’un sondage de l’Institut Angus Reid qui indiquait que l’appui au premier ministre Higgs se situait à 38 % en octobre, contre un 55 % en juin.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !